Total : L’une de ses filiales (Saft) a fourni un BESS pour une mine d’or australienne

  •   Le 04/09/2020 à 13h38
  •   DEHOUI Lionel

Total est une société qui continue de s’imposer dans les domaines du pétrole et du gaz. Pour le compte de ce deuxième semestre, Saft, qui est l’une de ses filiales, fournit un BESS pour une mine d’or australienne.

--- Publicité ---
Trader l’action Total !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Total : L’une de ses filiales (Saft) a fourni un BESS pour une mine d’or australienne
Droit image : Jean Balczesak - Flickr

L’offre de Saft à la mine d’or australienne

L’une des filiales de Total a annoncé récemment avoir accordé un BESS pour le compte de la mine d’or Agnew de Gold Fields. La société Saft, qui est spécialisée dans les batteries, a livré ce système de stockage d’énergie par batterie lithium-ion au site opérationnel souterrain situé en Australie-Occidentale.

En effet, Total ne cesse d’étudier de nouvelles pistes pour le développement de projets solaires dans ses démembrements. Il développe et ambitionne d’implanter des technologies de charge intelligentes. Ceci permettra d’assurer une gestion stable des réseaux électriques et facilitera une recharge efficace et durable au cas où le coût de l’énergie n’est plus abordable.

 

L’importance du BESS pour la mine d’or australienne

Saft estime que son système de stockage représente une aide précieuse au producteur mondial d’énergie EDL. Il lui permet en effet de répondre convenablement à plus de 50 % des besoins notés en électricité de la mine d’or Agnew de Gold Fields.

L’accord signé entre Gold Fields et EDL est applicable pour une durée de 10 ans. Objectivement, cela permettra de construire et de réaliser le plus grand micro-réseau australien d’énergie hydrique entièrement renouvelable. C’est une grande centrale qui, pour la première fois, va intégrer à une échelle importante l’énergie éolienne sur un site minier.

 

Total et ses projets en cours dans le domaine solaire

Grâce à l’une de ses filiales situées à Quadran, Total a obtenu, au cours du deuxième trimestre, 131 mégawatts-crête (MWc) de projets solaires. L’ensemble couvre 20 % des volumes qui sont attribués au géant français de l’énergie.

Selon cette compagnie, la plupart des capacités obtenues font partie intégrante du programme de la société en termes de solarisation des sites industriels et cela prend en compte la revalorisation des friches industrielles. La compagnie fait également part de la future centrale solaire qui sera installée à Valenciennes.

 

D’autres actifs de Total mis en vente au cours du deuxième trimestre

Le groupe énergétique Total a plusieurs de ses actifs dits « non-stratégiques » dans les secteurs de l’exploration-production à Brunei. Il a notamment vendu sa filiale en propriété Total E & P Deep Offshore Borneo BV.

Cette cession a été faite en contrepartie d’une participation de 86,95 % dans le bloc CA1. Total était l’opérateur de ce bloc avec une quote-part de production estimée à environ 5 000 BEP/j en 2019. Il a également mis en vente pour le compte de ce deuxième trimestre quelques-uns de ses actifs du marketing & services en Sierra Leone et au Libéria.

Par ailleurs, Total se détache de ses activités de la section de marketing et services. Désormais, les multinationales de Sierra Lionne et du Libéria détiennent les activités distribuées en un réseau de 63 stations-service et d’activités de commercialisation, d’importation ainsi que de stockage de produits pétroliers. Globalement, ces deux cessions mises en vente constituent une valeur totale de plus de 400 millions de dollars.