Total-Egypte : Découverte de gaz à North El Hammad

  •   Le 29/07/2020 à 00h05
  •   DEHOUI Lionel

Aujourd’hui où nous sommes au deuxième jour de travail de cette dernière semaine du mois de juillet, les sujets au menu sont multiples. Ce mardi 28 juillet 2020, les regards sont particulièrement tournés vers l’Égypte, car une nouvelle assez importante et intéressante déferle l’actualité de ce pays. En effet, plusieurs groupes se sont mis ensemble pour faire une découverte qui va changer le cours de l’histoire de l’Égypte. Il s’agit notamment des groupes comme le géant pétrolier Total, BP et Eni. Ainsi, ces sociétés ont fait la découverte de gaz sur le prospect Bashrush du permis North El Hammad. Il faut souligner au passage qu’il est situé à 11 kilomètres de la côte du pays. Qu’en est-il de la participation de chaque groupe ?

Trader l’action Total !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Total-Egypte : Découverte de gaz à North El Hammad
Droit image : Joe deSousa - Flickr

La participation de chaque opérateur

Il est vrai que les différents groupes impliqués dans cette découverte ont donné de leur mieux pour que ce travail aboutisse. Mais il est plus précis de connaître la part de chacun dans ce fructueux travail qui a sans doute été ingénieux. Dans ce sens, il est important de noter que le groupe pétrolier et gazier Total détient une participation de 25 % au sein du permis de North El Hammad. Qu’en est-il des autres opérateurs ?

Les participations des deux autres opérateurs impliqués dans cette découverte sont plus importantes. L’opérateur ENI détient à lui seul une participation de 37,5 % dans ce fameux permis de North El Hammad. En ce qui concerne BP, sa participation est du même volume que celle de l’opérateur ENI, soit une participation de 37,5 %. Mais le groupe Total a donné quelques indications sur cette découverte de gaz qu’il faut voir de très près pour mieux comprendre la situation.

 

Les détails sur la capacité de chaque puits

En effet, selon les explications de Total, le puits a rencontré 100 mètres de gaz environ (mais à l’intérieur de grès). Il a souligné que le grès est de bonne qualité et fait partie de la formation Abu Madi. Très rapidement, il y a eu un test de production qui a été opéré même si c’est avec des débits bien connus. Total a déclaré que les débits atteignent la barre des 32 millions de pieds cubes de gaz par jour (Mpc/j).

Actuellement, les estimations disent que la production de chaque puits pourrait aller jusqu’à un total de 100 millions de pieds cubes de gaz par jour. Autrement dit, elle pourrait s’élever jusqu’à 100 Mpc/j. En plus, la production par puits pourrait aussi atteindre les 800 barils de condensats en une journée. Une situation qui a amené le directeur Exploration (chez Total) à faire un commentaire. En effet, monsieur Kevin McLachlan a trouvé de très bons signes dans ces résultats.

 

Le commentaire de M. Kevin McLachlan

Pour le directeur Exploration de Total, ces différents résultats donnent un certain confort à la stratégie du groupe. Celle-ci vise principalement à consacrer une certaine part significative de son budget exploration à la recherche d’hydrocarbures. Total continue ainsi de se développer et de montrer toutes ses compétences dans le domaine du pétrole et du gaz.