La théorie de l’efficience des marchés

Mise au point par l’analyste Eugène Fama à la fin des années 1950, la théorie de l’efficience des marchés est intéressante à connaître pour les traders d’aujourd’hui. Cette hypothèse explique en effet que dans le cas où un marché est développé et que les acteurs de ce marché ont connaissance de toutes les informations qui le concernent, alors leurs réactions sont instantanées et correctes. Il s’agit donc ici d’un bon indicateur de véracité des informations obtenues par le biais de l’analyse.  

Trader sur les marchés en ligne !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
La théorie de l’efficience des marchés

Comment interpréter et utiliser l’hypothèse de l’efficience des marchés ?

Selon cette théorie de l’efficience des marchés, plus un marché est dit « efficient », c’est-à-dire développé et présentant de nombreuses informations accessibles, moins il est possible pour un investisseur de réaliser des profits inattendus et donc de battre le marché sur le long terme.

La valeur théorique d’un actif est donc en parfaite corrélation avec sa valeur réelle et il est rare d’observer une surévaluation ou une sous-évaluation de la valeur de cet actif. Un marché efficient sera donc intéressant pour les traders qui tradent dans la tendance, mais peu attractifs pour ceux qui espèrent des gains plus conséquents.

 

Les différentes formes d’efficience de marché :

Lorsqu’il explique sa théorie de l’efficience des marchés, Eugène Fama fait la distinction entre trois formes différentes d’efficiences dont la classification dépend principalement de l’accessibilité des informations concernant ce marché pour les investisseurs. Voici comment se répartissent ces efficiences :

  • L’efficience faible ou Weak Form : On classe dans cette catégorie les marchés pour lesquels l’efficience est très faible, ce qui revient à dire que les seules informations permettant d’anticiper une hausse ou une chute des cours sont issues de l’analyse technique et plus particulièrement de l’historique des cours. Dans ce cas, la plupart des informations passées étant connues, elles sont d’ores et déjà intégrées dans le prix actuel, ce qui empêche de prévoir les cotations futures, rendant ainsi inutile l’analyse chartiste.
  • L’efficience semi-forte ou Semi Strong Form : Dans cette forme intermédiaire d’efficience, le marché intègre une partie des informations comme les fusions, dividendes, licenciements ou résultats. Dans ce cas, le prix de l’actif va évoluer de manière très réactive aux différentes annonces publiques. Les informations qui ont déjà été publiées sont donc immédiatement prises en compte dans le prix de cet actif et les prévisions restent donc complexes à plus long terme.
  • L’efficience forte ou Strong Form : Enfin, on parlera d’efficience forte du marché dans le cas où, en plus des informations présentes dans l’efficience faible et semi-forte, soit les informations publiques et les performances, on retrouve dans le prix de l’actif des informations privées. Ces informations étant alors connues de tous les acteurs du marché, elles sont elles-aussi prises en compte par le niveau de prix. Il est alors très complexe voire impossible de réaliser des profits étant donné que les prévisions futures ne sont pas ici permises.

En conclusion, on peut affirmer qu’une forte efficience ne permet pas réellement de faire des profits attractifs sauf dans le cadre de stratégie à court terme.

Investir sur les marchés à partir de cette théorie :

Maintenant que vous connaissez tout de la théorie de l’efficience des marchés, il ne vous reste plus qu’à vous entrainer à mettre en place vos premières stratégies en investissant en direct sur les actifs boursiers de votre choix. Pour cela, rejoignez simplement une plateforme de trading en ligne de qualité et agréé.

Trader sur les marchés en ligne !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

Note: 4.33 18 votes