Atos dans le viseur de Sopra Steria et Thales

  •   Le 21/09/2021 à 09h17
  •   HARMANT Adeline

Le groupe Atos n’en finit pas de susciter la convoitise avec cette fois l’intérêt de deux nouveaux concurrents pour son acquisition, Thales et Sopra Steria. Alors qu’Atos vient de sortir de l’indice CAC 40 après une baisse de rentabilité et une chute de son cours de Bourse, Thales s’intéresse à sa division cybersécurité qu’Atos ne souhaite pas vendre et Sopra Steria n’a jamais caché son intérêt pour cette entreprise.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Atos dans le viseur de Sopra Steria et Thales
Droit image : ©Tobias Arhelger/123RF.COM

Sopra Steria se montre très intéressé par Atos :

Le principal concurrent qui s’intéresse de près à Atos est Sopra Steria. Ce spécialiste des services informatique a en effet évoqué mercredi dernier ce sujet devant les représentants des salariés. Il a indiqué regarder le dossier car il est toujours à l’affût de croissance externe. Cependant, il reconnait également qu’Atos est gros et vaut 5 milliards d’euros en Bourse alors qu’Atos n’en vaut que 3.5 milliards.  Aucun commentaire n’a été fait par Sopra Steria ni par Atos.

Rappelons en effet que le groupe Atos avait déjà bataillé et perdu contre Sopra en 2014 pour racheter Steria. Les deux groupes ont toujours eu de la convoitise l’un pour l’autre comme l’expliquent les analystes. Un proche d’Atos explique que ce schéma ferait sens sur l’ensemble des activités et qu’il y aurait des synergies à dégager.

Cependant, un cadre du groupe Atos tempère en expliquant qu’Atos est trop gros pour Sopra Steria et que c’est plutôt dans le sens inverse que devrait se dérouler ce rachat. Une fusion entre égaux permettrait de régler les sujets du financement qui est lourd pour les deux entreprises ainsi que les soucis de stabilité du capital. En effet, Atos manque d’actionnaires de référence et Sopra Steria est régit par la famille Pasquier qui ne souhaite pas vendre.

 

Une opération possible qui est surveillée de près par l’Etat :

Notons également que deux autres groupes se sont intéressés à Atos depuis plusieurs mois avec son principal adversaire, le groupe CapGemini qui regarde Atos avec beaucoup d’étonnement comme l’explique une source proche du dossier. Un groupe de ce niveau ne devrait pas avoir ce genre de problème.

Mais c’est surtout l’activité de gestion de données et de cybersécurité d’Atos qui attire les investisseurs concurrents. Celle-ci ne génère que 15% du chiffre d’affaires mais pèse l’essentiel de la valeur d’Atos en Bourse. Les contrats avec l’armée française, hérités de l’ancien Bull, font de cet actif un actif hautement stratégique et surveillé par l’Etat.

Les marchés s’intéressent aussi à Orange qui pourrait marier sa branche de cybersécurité avec celle d’Atos. Un dirigeant du groupe français a récemment balayé l’idée d’un mariage global entre les deux groupes en expliquant que nouer un partenariat dans ces métiers serait une option envisageable.

Ainsi et face aux nombreux groupes qui s’intéressent à lui, Atos refuse catégoriquement de vendre sa pépite et ne veut pas se découper. Le patron du groupe, Elie Girard, très critique par les investisseurs en interne, fait le dos rond et les concurrents réclament un changement de direction pour tenter leur chance.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro