PSA du groupe Stellantis devient premier déposant de brevets français pour 2020

  •   Le 08/06/2021 à 11h36
  •   HARMANT Adeline

L’institut national de la propriété industrielle a dévoilé le nom des plus grands déposants de brevets en France avec en tête la société PSA du groupe Stellantis. Découvrons ensemble le détail de ce classement et les leaders en termes de nombre de brevets déposés pour l’année 2020.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
PSA du groupe Stellantis devient premier déposant de brevets français pour 2020
Droit image : Ming-yen Hsu - Flickr

Le classement établi par l’INPI en bref pour 2020 :

C’est donc le constructeur automobile PSA qui fait aujourd’hui partie du groupe Stellantis, qui occupe une fois de plus la tête du classement des dépôts de brevets en France, juste devant le motoriste aéronautique Safran et l’équipementier automobile Valeo. C’est en tout cas ce qu’a annoncé ce matin l’Institut National de la Propriété Industrielle.

Ce classement, qui n’a pas tenu compte de l’impact de la crise sanitaire, est un palmarès annuel établi par l’INPI en comptabilisant le nombre de demandes de brevets publiées en 2020, c’est-à-dire les demandes déposées entre le 1er juillet 2018 et le 30 juin 2019. Il permet de rendre compte du dynamisme de la recherche dans le secteur des transports et de la mécanique en France.

Parmi les dix premiers de ce classement, on retrouve ainsi sept sociétés exerçant dans le secteur des transports dont PSA mais aussi Safran, Valeo, Renault, Airbus, Michelin et Faurecia.

Toujours dans le classement, on observe une hausse de la place de la recherche publique par rapport au même classement de l’année dernière comme le mentionne l’INPI. En effet, 13 établissements de recherche, d’enseignement supérieur sont également présents dans le top 50 contre seulement 10 l’année dernière. On y retrouve notamment le CNRS qui conserve la sixième place et IFP Energies Nouvelles qui se positionne à la 15ème position.

 

Stellantis numéro un de l’innovation sur le marché français :

Ce sont ainsi 1 239 demandes de brevets qui ont été déposées par PSA en 2020 contre seulement 1 183 l’année précédente soit une hausse de 4%. Le groupe conserve ainsi la tête du classement qu’il avait regagnée en 2019 après avoir été battu par Valeo entre 2016 et 2018.

Mais rappelons que PSA a fusionné en janvier dernier avec Fiat Chrysler Automobiles et s’appelle désormais Stellantis.

Parmi les entreprises qui ont également su se démarquer dans ce classement, on retrouve également Safran qui gagne une place et devient deuxième de ce palmarès avec 1 103 demandes en 2020 soit une hausse de plus de 26%.

Le groupe Valeo chute donc en troisième position avec 819 demandes contre 1 304 l’année dernière.

Quant à la suite du classement, on y trouve notamment le Commissariat à l’Energie atomique et aux énergies alternatives avec 646 demandes en 2020 et le groupe Renault à la cinquième place avec 483 demandes de brevets.

L’INPI a également indiqué la présente de trois entreprises de taille intermédiaires dans le top 50 avec Gaztransport et Technigaz, le groupe Soitec à la  48ème place et Exel Industries qui se positionne à la 49ème place.

On y trouve enfin quelques PME avec les sociétés Aledia dans le domaine des technologies LED, Devialet pour les enceintes audio et Isorg pour les capteurs et la biométrie.