Soutenue par un broker, EDF est en hausse

  •   Le 13/09/2020 à 21h19
  •   DEHOUI Lionel

EDF est une société qui est la première en matière de production et de fourniture d’électricité en France et en Europe. Détenu à plus de 80 % par l’État, le leader de l’énergie innove chaque jour pour l’avenir électrique des collectivités, des entreprises et des particuliers. Portée par un broker, sa valeur a connu une augmentation sur le marché boursier ce vendredi.

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

La valeur d’EDF en hausse grâce à Oddo BHF

Le titre de la société EDF avait enregistré une hausse de +2 % ce vendredi 11 septembre. Ce résultat a été atteint avec le soutien de l’analyste Oddo BHF qui a revu à la hausse sa cible sur le titre.

En effet, l’entreprise avait effectué le lancement de sa première émission d’OCEANE verte d’une valeur de 2,4 MdE au cours de cette semaine. Cette émission a donc entraîné une dilution potentielle de 7,1 % du capital d’EDF. Ce taux de dilution est assorti d’une condition selon laquelle le droit à l’attribution d’actions était exercé pour l’ensemble des obligations et que la société décidait d’émettre uniquement des actions nouvelles en cas d’exercice des droits.

Pour l’analyste, cette dilution de 7,1 % du capital est plutôt normale et ne présente aucun impact négatif sur la valeur du groupe. Ce qui amène le broker à confirmer son conseil d’achat sur le titre d’EDF avec un objectif de cours estimé à 11,50 euros.

 

La CRE évalue le coût de production du parc nucléaire d’EDF

La Commission de régulation d’énergie (CRE) est l’autorité indépendante chargée de déterminer les tarifs de l’électricité en France. Elle a procédé récemment à l’évaluation du coût de production du parc nucléaire d’EDF. Ladite évaluation a été rendue publique ce jeudi dans un rapport du journal Contexte.

Selon le journal, la CRE estime le coût de production du parc nucléaire à 48 euros le mégawattheure, alors qu’EDF avait auparavant chiffré le coût de sa production à 53 €/MWh. En comparaison à l’évaluation de l’électricien, on note une différence de 5 euros le mégawattheure.

Pour évaluer le coût de production, la CRE a notamment pris en compte l’impact du fiasco du chantier de Flamanville 3 et des déchets nucléaires. L’analyste Oddo BHF relève le caractère essentiel de cette évaluation de la CRE. En fait, elle permettra de définir le niveau de prix nécessaire à EDF pour couvrir ses coûts de production, pour assurer la sûreté de ses centrales et financer sa prestation.

 

Discussion pour la mise en œuvre de la réforme d’EDF

Pour la mise en œuvre de la réforme de la société EDF, les discussions sont toujours en cours. Ainsi, les concertations avec la Commission européenne sur ce sujet sensible montrent que le coût du nucléaire est très important. Ceci l’est d’autant plus qu’il faut déterminer de façon précise le Cap et Floor de prix prévus dans les régulations à venir.

À l’heure actuelle, plusieurs éléments sont absents pour qu’il y ait une décision finale. Selon le broker Oddo BHF, l’évolution des discussions sur ce sujet de réforme d’EDF est très encourageante. Dans les jours à venir, on peut espérer une opinion définitive de la part de Bruxelles. Alors, la réforme d’EDF deviendra réalité.