SOPRA-STERIA : confirmation des perspectives annuelles, malgré un 1er trimestre timide

  •   Le 29/04/2021 à 17h27
  •   DEHOUI Lionel

La société de conseil Sopra-Steria a dévoilé les résultats de son activité pour le compte du premier trimestre de l’exercice 2021. Ils sont plus ou moins intéressants marquant ainsi une période assez timide chez le groupe français. Cependant, ce dernier mise sur l’amélioration de l’activité observée sur cette période pour réaliser de meilleures performances sur l’ensemble de cette année.  

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
SOPRA-STERIA : confirmation des perspectives annuelles, malgré un 1er trimestre timide

Résultats de l’activité au 1er trimestre

Au premier trimestre 2021, le chiffre d’affaires de Sopra-Steria a atteint 1,1652 milliard d’euros. Il fait état d’une hausse de 2,2 %. En revanche, les ventes ont reculé de 0,5 % en organique. Pourtant, le marché est resté très dynamique au cours des trois premiers mois de cette année. Ainsi, l’activité commerciale s’est retrouvée à un meilleur niveau sur ce trimestre.

Aussi, elle a été en nette amélioration comparativement aux trimestres précédents. Cependant, la base de comparaison avec le T1-2020 était nettement défavorable particulièrement dans les secteurs des transports et de l’aéronautique. Pour rappel, à la même période de l’an dernier, l’activité était ressortie en croissance de 3,3 % en organique.

 

Bilan de l’activité du premier trimestre par pôle

Sur la période de janvier à mars, l’activité de Sopra-Steria en France a généré un chiffre d’affaires de 460,2 millions d’euros, soit 40 % du CA global du groupe. Il est en contraction organique de 6,3 %. Ceci est dû à la mauvaise performance enregistrée dans les secteurs de l’aéronautique et des transports. Ils ont respectivement chuté de 19 % et 16 % sur le trimestre.

L’activité au Royaume-Uni (représentant 18 % du chiffre d’affaires du groupe) est en forte hausse organique de 16,8 % pour s’établir à 208,9 millions d’euros. Cette progression est principalement tirée par les deux co-entreprises spécialisées dans le business process services pour le secteur public (NHS SBS et SSCL).

De son côté, le pôle Autre Europe a enregistré un CA estimé à 331,2 millions d’euros. Il représente 28 % du chiffre d’affaires total de l’entreprise. Par ailleurs, le pôle Sopra Banking Software (représentant 9 % du CA global du groupe) a réalisé un chiffre d’affaires de 101,4 millions d’euros. En organique, il est en recul de 8,8 % par rapport au premier trimestre de l’an dernier. Cette mauvaise performance est principalement due à la chute du CA des services.

Enfin, le pôle Autres Solutions (5 % du chiffre d’affaires du Groupe) a enregistré un CA en croissance organique de 3,2 % au T1-2021. Il correspond à un montant de 63,5 millions d’euros.

 

Maintien des perspectives annuelles

Le premier trimestre 2021 reflète une tendance de l’amélioration de l’activité pour l’exercice en cours. Fort de cet aspect, la société de conseil a confirmé ses objectifs annuels. Ainsi, Sopra-Steria continue d’envisager un retour à la hausse organique du chiffre d’affaires cette année. Cette croissance devrait se situer entre 3 % et 5 %.

Aussi, l’entreprise vise une progression du taux de marge opérationnelle d’activité en 2021. Celle-ci devrait être comprise entre 7,5 % et 8 %. Enfin, le groupe table sur un flux net de trésorerie disponible qui devrait atteindre environ 150 millions d’euros.