Sodexo effectue une forte baisse et un analyste abaisse son opinion

  •   Le 16/06/2020 à 10h44
  •   DEHOUI Lionel

Alors que la semaine dernière tendait vers sa fin, les nouvelles du groupe Sodexo ont fait la une de l’actualité boursière et surtout celle parisienne. Le jeudi 12 juin dernier, Euronext faisait savoir que l’entreprise Sodexo se verra substituer par le groupe Teleperformance au sein du CAC 40. Le numéro deux du secteur de la restauration s’est donc retrouvé en difficulté depuis cette annonce même si l’exécution de ce changement ne sera pas automatique.

Trader l’action Sodexo !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Sodexo effectue une forte baisse et un analyste abaisse son opinion

Sodexo en ce début de semaine

En effet, le changement dans le CAC 40 devra se faire dès le 22 juin 2020. Pour l’heure, le groupe Sodexo a réalisé une forte baisse ce lundi à la Bourse de Paris et représente la lanterne rouge du CAC 40. Le titre a effectué un énorme recul ce lundi matin avec une baisse de plus de 5 %. D’un autre côté, les différents analystes de Goldman Sachs ont revu à la baisse leur recommandation sur le titre.

Ils le font passer ainsi de « Neutre » à « Vendre ». Le bureau d’analyses n’a pas manqué de donner quelques indications tout en faisant preuve de prudence quand il s’agit de Sodexo. Les analystes de Goldman Sachs ont fait une estimation en dessous du consensus durant les deux années à venir. Le bureau d’analyses pense qu’en dehors de l’incertitude qui persiste, les mesures actuelles de distanciation consisteront un défi majeur pour Sodexo.

Remarque : En plus des règles actuelles de distanciation sociale, l’industrie de restauration aura également pour défi important les changements de consommation selon l’analyste Goldman Sachs. Ce dernier prévoit également que les deux prochaines années seront sous pression en absence de vaccin dans la lutte contre le nouveau covid-19. Il faut dire que c’est ce virus qui a su paralyser le secteur économique mondial en occasionnant une pandémie dans le monde.

 

Les inquiétudes du bureau sur le titre

Le bureau d’analyse a aussi précisé qu’il s’inquiète beaucoup en raison de l’énorme chute des volumes d’activité. En plus de cela, Goldman Sachs se dit également préoccupé par le recul du risque d’augmentation qui menace la sécurité alimentaire. Sur l’année 2022E, l’ensemble du secteur de la restauration se négocie désormais, mais avec un rendement de free cash-flow un peu plus élevé. Il est de 8 % et représente le double du free cash-flow des cinq ans passés.

En effet, pendant les cinq dernières années, le free cash-flow a environné les 4 %. Ce qui fait dire aux spécialistes en « analyse de marché » que les 8 % sont excessifs. Du côté des valeurs, il est à noter que la dégradation de la recommandation du titre Sodexo par le bureau a pesé lourd. Le groupe de restauration a réalisé une régression d’environ 5 %. Il est suivi dans sa chute par le secteur du luxe.

 

Quelques valeurs du lundi

LVMH a reculé de 2,03 % à 371,45 euros et Kering de 1,41 % à 480,50 euros. Par contre, le secteur informatique se montre plus en forme avec Atos qui a réalisé la plus forte hausse au sein du CAC 40. Il a progressé de 4,37 % à 72,56 euros très loin devant Safran qui avance de 2,29 % à 91,90 euros. Saint-Gobain se positionne juste derrière ce dernier avec ses gains de 2,07 % à 30,53 euros.