Seb : une nouvelle prévision pour sa cible

  •   Le 30/04/2020 à 18h20
  •   DEHOUI Lionel

Depuis le début de cette année 2020, plusieurs entreprises subissent les répercussions de la crise sanitaire. En effet, au cours du premier trimestre, certaines d’entre elles ont enregistré des chiffres d’affaires vertigineux. Par contre, d’autres profitent de la situation. Le groupe Seb exerçant dans le domaine du petit équipement électroménager n’est pas épargné. De plus, suite aux mesures de confinement adopté en France depuis mi-mars, la société voit ses activités en récession. De ce fait, son action en bourse est en régression. Les résultats du premier trimestre des entreprises sont disponibles mardi et les analyses s’effectuent. Au lendemain de la publication des résultats, la société Seb enregistre une baisse de -2,7 % sur ses actions en bourse. L’analyste Oddo BHF fait savoir ce mercredi qu’il pense à une réduction de l’objectif du cours de l’action de Seb. L’analyste constate une régression importante du taux de profitabilité du premier trimestre de l’année, mais aussi une perte envisagée de son résultat opérationnel d’activité (ROPA) pour le second trimestre.

Trader l’action Seb !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Seb : une nouvelle prévision pour sa cible

Baisse du chiffre d’affaires

Sur les trois premiers mois de l’année, Seb a enregistré une vente de 1 454 millions d’euros, soit une chute de 15,6 % (16,5 % à périmètre constant). Son activité grand public est aussi en chute de 17,3 % tout comme l’activité professionnelle qui régresse de 9,7 %. La baisse des ventes dans ses deux catégories est essentiellement due aux différentes mesures restrictives adoptées par les autorités gouvernementales. Il faut également ajouter que la fermeture des centres commerciaux dans plusieurs pays a influencé le chiffre d’affaires.

 

À propos du titre de Seb

L’analyse fait observer une variation au niveau de la cible du broker : c’est-à-dire de 110 euros à 101 euros. Cependant, selon l’analyste Oddo, il serait préférable de ne prendre aucun risque vis-à-vis du titre. En effet, il affirme que la propagation rapide du coronavirus partout ailleurs dans le monde et l’effet de momentum influencent fortement les résultats.

 

Déclaration du Président Directeur Général

Le PDG de la société, Thierry de La Tour d’Artaise dans sa déclaration saluait l’engagement de son personnel. Ces derniers se sont mobilisés dans la conception des respirateurs et dans la fabrication de gel hydroalcoolique. Il ajoute que le groupe Seb a commencé les trois premiers mois de l’année de façon positive partout dans le monde sauf en Chine. Il faut rappeler que la Chine est le noyau de la propagation du coronavirus.

Le PDG précise que la relance des activités se prépare avec les gouvernements des pays dans lesquels le groupe est implanté. Cependant, le deuxième trimestre à affronter sera difficile en raison de l’impact de la crise sanitaire. Toutefois, Seb a préservé son bilan et sa trésorerie au T1 au cours de la crise en prenant des mesures d’adaptation. Ces mesures ont permis d’anticiper les conséquences du Covid-19 sur les résultats.

Rappel : Seb est un groupe français dont la création remonte en 1857. Le groupe intervient dans le secteur de petit électroménager et reste le leader mondial dans le domaine. La société Seb est implantée dans plus de 150 pays à travers le monde. Le groupe enregistre une grande partie de ses ventes dans les pays émergents.