Accord entre Sanofi et BioNTech pour la production de vaccins

  •   Le 27/01/2021 à 11h39
  •   HARMANT Adeline

C’est ce matin très tôt que nous avons appris la bonne nouvelle. En effet, Sanofi vient d’annoncer qu’il allait avoir la possibilité de fournir son aide dans le cadre de la production du vaccin développé par son concurrent américain Pfizer et BioNTech et ainsi produire 100 millions de doses d’ici la fin de l’année 2021.

--- Publicité ---
Trader l’action Sanofi !
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Accord entre Sanofi et BioNTech pour la production de vaccins
Droit image : Lionel Allorge

Un accord qui vient soutenir la commande de l’Union Européenne :

Cette nouvelle est bien entendu très bien accueillie par les gouvernements européens dans le cadre de cette pandémie car cet accord sur la production de vaccins passé entre Sanofi et BioNTech va permettre de rendre la commande de 600 millions de doses de la part de l’Union Européenne réalisable.

C’est en tout cas ce qu’a déclaré la ministre française déléguée à l’industrie, Agnès Pannuer-Runacher ce matin. Cet accord va en effet permettre de produire plus de 100 millions de doses dès le mois d’août avec une cadence assez régulière et ce, jusqu’à la fin de l’année, de manière à apporter immédiatement un support pour le marché européen.

Cet accord n’a pas été passé avec Pfizer mais directement avec BioNTech et représente un nouvel espoir pour l’économie européenne.

Ce projet va donc supporter la commande de 600 millions de dose que l’Union Européenne a passé il y a quelques mois et la rendre réalisable. Rappelons que l’enjeu est ici de mobiliser toutes les capacités de production européennes dans le but de monter la production de vaccins comme l’a expliqué la ministre lors de cette interview. Celle-ci a également ajouté qu’en plus de cet accord passé par Sanofi, trois autres fabricants de vaccins vont également produire ces vaccins sur le territoire français avec Recipharm, Delpharm et Fareva. Cette production va démarrer dès le premier semestre 2021. La ministre précise enfin que d’autres laboratoires vont rejoindre ce dispositif puisque la visibilité sur les vaccins qui fonctionnent et sur les capacités industrielles et plus claire. Cependant, aucun autre nom n’a pour le moment été communiqué par les instances et autorités sanitaires à ce propos.

 

Pas de suspension de paiement pour le vaccin AstraZeneca :

Autre laboratoire en difficulté sur la question de la production du vaccin, AstraZeneca a également annoncé un retard dans ses livraisons.

Ainsi, la ministre Agnès Pannier Runacher a précisé avoir demandé une inspection du site de production de ce dernier afin de faire un point sur ses difficultés de production. Elle précise que ce sujet doit être réglé rapidement et qu’il faut que les doutes sur la destination des doses soient également levés rapidement.

Celle-ci a également précisé que la présidente de la Commission Européenne avait indiqué qu’elle allait faire des propositions en matière de contrôle des exportations. Pour ce qui est de la France, elle indique être livrée du nombre de doses commandées et n’a donc pas de raison de suspendre les paiements vers le laboratoire britannique.