Sanofi enregistre une légère hausse et un analyste confirme son conseil

  •   Le 14/06/2020 à 22h15
  •   DEHOUI Lionel

Depuis la journée du jeudi, l’actualité se focalise sur les évènements qui ont lieu chez le laboratoire français Sanofi. Le groupe faisait état de nouvelles perspectives d’indications au sujet de son produit Dupixent, un anticorps monoclonal. La fabrication de ce dernier est en accord avec les termes du partenariat de Sanofi avec la biotech Regeneron des États-Unis. Son usage est nécessaire pour traiter efficacement l’asthme et la dermatite atopique sévère, selon les déclarations du laboratoire jeudi. À l’instar des groupes pharmaceutiques AstraZeneca et Novartis, Sanofi a fait parler de lui dans l’actualité du vendredi. En effet, le titre Sanofi a réalisé une légère hausse ce 12 mai tandis que le bureau d’analyses Crédit Suisse confirmait son conseil à l’achat. Au matin de ce même jour, le bureau avait donné cette confirmation sur la valeur et par rapport à son objectif de 105 E. Remarque : Le groupe Sanofi était au centre de l'actualité ce vendredi à cause de plusieurs facteurs qu’il a jugé bons de notifier. Il s’agit de l’amélioration des rendements attendue et de la faible valorisation actuelle. Crédit Suisse a remarqué au passage que la nouvelle direction de Sanofi concentre mieux les ressources de marketing et celles de R&D.

Trader l’action Sanofi !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Sanofi enregistre une légère hausse et un analyste confirme son conseil
Droit image : Lionel Allorge

Efficacité du produit et l’analyse du bureau

Par ailleurs, il faut constater que le groupe Sanofi a déjà organisé son évènement axé sur le Dupixent, soit le troisième sur une liste de 4 évènements. Son président-directeur général n’avait pas manqué d’évoquer l’efficacité de ce produit. Selon le PDG/Sanofi, Dupixent montre déjà son efficacité et de manière excellente tout en assurant la sécurité. Il est possible que ce produit maintienne son niveau de soins.

En revanche, le bureau d’analyses Crédit Suisse estimait ce vendredi que le laboratoire se montre confiant vis-à-vis de ses potentialités. En effet, le groupe possède la capacité nécessaire pour demeurer leader en ce qui concerne la dermatite atopique (MA). Il en est ainsi pour les autres maladies inflammatoires de type 2. Il est évident que ces différents points évoqués par le bureau se sont basés sur les déclarations du responsable de la R&D/Sanofi Dr John Reed.

 

Le communiqué de Sanofi sur Dupixent le jeudi

Le Docteur avait affirmé à la veille que le médicament représente d’énormes possibilités pour traiter une multitude de maladies. Dans ces traitements, l’inflammation de type 2 a son rôle à jouer. John Reed avait souligné que c’est à cause des maladies fondamentales comme l’asthme et la dermatite que Dupixent a été approuvée pour la première fois. Il ajoutait que le laboratoire allait continuer à faire l’évaluation des indications supplémentaires, notamment celle de la sous-catégorie de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Selon le groupe, la présentation de la stratégie de croissance et du développement du Dupixent sera assurée par plusieurs des responsables de laboratoire. Cette présentation sera effectuée en raison d’un cycle de 5 sessions dédiées à l’évolution du portefeuille de R&D de Sanofi. En outre, d’autres nouvelles ont agité ce secteur ce vendredi. Il s’agit de la démarche qu’ont eue les gouverneurs européens en confiant un mandat de négociation à la Commission européenne.

Information : L’annonce était venue de Stella Kyriakides, commissaire européenne à la santé et à la sécurité alimentaire. La Commission a donc été chargée par les gouverneurs concernés pour négocier les précommandes des probables vaccins contre le covid-19. La commissaire avait aussi encouragé les pays européens à abandonner les initiatives individuelles.