Finalisation de la cession de Lapeyre par Saint-Gobain

  •   Le 02/06/2021 à 09h15
  •   HARMANT Adeline

C’est hier soir que le groupe Lapeyre est devenu un groupe allemand après avoir été cédé par Saint-Gobain au fonds allemand Mutares. Le groupe a en effet décidé de concentrer ses ressources sur les activités stratégiques et vient d’obtenir l’homologation de l’opération par le tribunal de commerce de Paris afin de confirmer cette opération qui avait été annoncée en novembre.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Finalisation de la cession de Lapeyre par Saint-Gobain
Droit image : Ricochet64 - stock.adobe.com

Qui est l’entreprise Lapeyre, objet de cette cession ?

La société Lapeyre faisait partie du groupe Saint-Gobain depuis 1996 et est un spécialiste de la distribution de fenêtres, portes, cuisines, salles de bains, rangements pour les professionnels et pour les particuliers. Le groupe a récemment connu des difficultés financières importantes mais bénéficie de la reprise perceptible sur le secteur de l’habitation. Il comprend 131 magasins ainsi qu’une dizaine d’usines de fabrications situées en France et qui emploient 3 400 personnes.

Ce rachat de Lapeyre par Mutares est contesté par les syndicats qui affirment que le repreneur du groupe a l’habitude de siphonner les trésoreries des entreprises qu’il achète sur la base d’un audit financier demandé par l’intersyndicale.

De son côté, le fonds Mutares a annoncé qu’il ne fermerait aucun site de la société dans les deux premières années et indique vouloir développer de manière rentable sa gamme de produits et son réseau. Mais les syndicats restent inquiets et entend se mobiliser pour défendre les emplois qui sont, selon eux, menacés.

 

Qui est Mutares, le fonds d’investissement qui rachète Lapeyre ?

Le groupe Mutares est quant à oui une société d’investissement cotée en Bourse qui possède des bureaux à Munich, Francfort, Londres, Madrid, Milan, Stockholm et Vienne et qui achète des entreprises de taille moyenne ou des filiales de grands groupes qui ont leur siège en Europe et qui présentent un réel potentiel d’amélioration opérationnelle qu’il revend ensuite après un repositionnement et une relance selon ses propres affirmations.

Mutares compte 12 000 employés au total et a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 1.6 milliard d’euros qui devrait atteindre les 3 milliards d’euros en 2023.

Saint-Gobain a également justifié cette cession par une revue stratégique de l’ensemble de ses activités dans le monde en se séparant de ce qui ne fait pas partie de son cœur de métier comme la distribution ou les activités de créneaux non rentables car trop concurrentiels comme les activités du verre de construction, de la laine de verre et des canalisations en Chine.

Pour protéger Lapeyre, Saint-Gobain avait demandé la procédure facultative d’homologation auprès du Tribunal de Commerce comme l’a indiqué le directeur général adjoint Guillaume Texier. Notons également que le repreneur ne pourra pas prendre possession des fonds laissés par Saint-Gobain avant 2024 car il a mis en place une sorte de coffre-fort surveillé jusqu’au retour de la rentabilité théorique de Lapeyre même su la rentabilité réelle survient plus tôt précise ce dernier dans le communiqué transmis ce matin.