Saint-Gobain en hausse, un analyste en soutien

  •   Le 06/09/2020 à 14h54
  •   DEHOUI Lionel

Saint-Gobain a encaissé 3 % grâce au soutien d’Oddo BHF. Ce dernier a réitéré son opinion « achat » et a relevé son objectif de cours de 37 à 41 euros. Cela n’inclut pas un « actif carbone caché » de huit euros au moins par titre du groupe Saint-Gobain, selon le broker.

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Saint-Gobain en hausse, un analyste en soutien
Droit image : Bretwa

Oddo BHF justifie sa position

Actuellement, des discussions ont été engagées pour la définition d’une méthodologie qui intègre les émissions de CO2 évitées par les produits isolants dans un possible scope 4. Le groupe spécialisé dans les matériaux de construction est particulièrement doté d’un plus grand potentiel comparativement à ses concurrents.

Le broker ajoute que l’entreprise devrait annoncer très bientôt un dividende exceptionnel pour ses investisseurs. Il prévoit aussi une nomination de Benoit Bazin au poste de CEO au 1er semestre 2021. De plus, le groupe va relancer au cours de la même année son programme de cessions d’actifs sous-performants.

 

La participation de Saint-Gobain aux discussions sur la rénovation énergétique

Dans une lettre officielle envoyée il y a deux mois, l’ex-secrétaire d’État à la transition écologique du gouvernement d’Édouard Philippe faisait une proposition au PDG de Saint-Gobain. La lettre mentionnait que le leader mondial de l’isolation et du double vitrage était sollicité pour piloter « une task force resserrée » sur la rénovation dans le secteur du bâtiment.

L’ex-secrétaire a justifié sa proposition en expliquant que le plan de relance de la France avait besoin d’une amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments. Ainsi, Saint-Gobain apparaît comme le meilleur candidat et l’idéal pour l’exécution de ce plan. Il ne lui est pas demandé de fournir un grand rapport, mais de lister un certain nombre de mesures et de stratégies claires d’ici fin juillet 2021.

 

Cession d’actifs chez Saint-Gobain : le groupe cherche un acheteur pour Lapeyre

Après la période de confinement et ses impacts, Lapeyre se retrouve de mieux en mieux et a fait de beaux chiffres cet été. Saint-Gobain est actuellement à la recherche d’un acquéreur pour sa société filiale spécialisée dans les équipements de la maison.

Le PDG de Saint-Gobain rassure en affirmant que sa filiale a fait « un été très fort » après l’impact du confinement. Ses chiffres des mois de juin et de juillet sont largement supérieurs à ceux de l’année dernière et le groupe se porte beaucoup mieux. C’est un résultat qui tombe au meilleur moment pour la société mère qui est justement à la recherche d’un repreneur pour la filiale.

Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain, a ajouté que le groupe n’est pas pressé pour mener l’opération. Il compte prendre son temps pour la recherche d’un acheteur, sans se bousculer. Pour le dirigeant, il est important que la solution trouvée soit avantageuse pour Lapeyre sur de longs termes.

Le choix du groupe est surtout de revendre la filiale aux professionnels du bâtiment. Mais cela est un peu difficile étant donné que les activités de Lapeyre s’adressent plutôt au grand public. Sur le sujet du plan de relance, le PDG a indiqué que de bonnes choses y sont présentées. Ils pensent qu’il y a beaucoup de mesures utiles pour les grandes entreprises.