Rothschild & Co : collecte de fonds pour la banque privée et la gestion d’actifs

  •   Le 13/03/2021 à 17h38
  •   DEHOUI Lionel

En décembre dernier, Centerview débauchait Hauzé chez Rothschild afin de s’offrir un véritable renfort à Paris. Puis la filiale suisse de la banque privée de Rothschild & Co a procédé à la signature d’un accord d’acquisition de la Banque Paris Bertrand. Aux dernières nouvelles, une division de Rothschild & Co vient de faire une collecte intéressante dont voici les détails.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Rothschild & Co : collecte de fonds pour la banque privée et la gestion d’actifs
Droit image : Shinya Suzuki - Flickr

Collecte nette malgré la décollecte

L’annonce est survenue en pleine semaine. Sur l’exercice 2020, la division « Banque privée et gestion d’actifs » du groupe Rothschild & Co a effectué une énorme collecte. Elle est estimée à plus de 0,7 milliard d’euros. C’est un flux positif qui représente le reflet d’une collecte nette totale de 2,9 milliards d’euros. La hausse est donc de 16 % en Banque privée.

En outre, ses activités de gestion d’actifs ont réalisé une décollecte en Amérique du Nord (AM US) estimée à 1,8 milliard d’euros. En Europe, elle est de 0,4 milliard d’euros.

 

D’importantes sorties en Amérique

AM US a effectué des sorties nettes de capitaux allant jusqu’à 1,8 milliards d’euros. Celles-ci ont été réalisées après le départ de l’équipe qui s’occupait de l’activité multi-employeurs de régimes à services définis. En plus, ces sorties font également suite à la politique d’investissement dirigée sur la valeur d’AM US et qui s’avère assez difficile dans le contexte actuel.

Il faut souligner que cette activité a tout de même gagné un important mandat de sous-conseiller avec son nouveau partenaire de distribution Transamerica AM (démarré fin 2020). Il est question de plus de 2,1 milliards de dollars dans ce mandat.

 

Encours et revenus de Rothschild & Co

La définition des actifs qui sont sous gestion a connu un réajustement afin de mieux aligner certaines définitions. Il s’agit surtout de celles qui existaient déjà au sein de l’entreprise. Par conséquent, le groupe a enregistré une hausse nette de 1,7 milliard d’euros au niveau des encours. Ils font état d’une progression de 3 % en fin décembre 2020, quand cette modification est prise en compte. Ils s’élèvent à 78,1 milliards d’euros.

Par ailleurs, une stabilité est enregistrée au niveau des revenus en général. Ils sont estimés à 499 millions d’euros pour 2020 contre les 497 millions d’euros durant l’exercice précédent.

En revanche, en s’affichant à 402 millions d’euros, les revenus de la Banque privée sont en hausse de 4 % contre 386 millions d’euros en 2019.

Du côté de la division de gestion d’actifs, les revenus ont carrément régressé de 13 % à 14 millions d’euros. Son activité en Amérique en a généré 10 millions d’euros.

 

Marge et résultat d’exploitation

À l’issue des douze mois de l’année 2020, le résultat d’exploitation du groupe est ressorti en hausse de 2 % à 74 millions d’euros. Aussi, sa marge opérationnelle s’est améliorée de 0,1 point et s’affiche à 14,9 %. Il en ressort que Rothschild & Co a tout de même enregistré une solide performance en 2020.

 

Perspectives du groupe financier

En termes de perspectives sur son activité en Banque privée et en gestion d’actifs, le groupe continue d’anticiper un impact défavorable. Rothschild & Co se base ainsi sur la faiblesse actuelle qu’affichent les taux d’intérêt.

Néanmoins, la collecte enregistrée au niveau de la Banque privée continue de résister même s’il sera très difficile de la garder stable. En effet, les mesures de restriction imposées par la crise sanitaire actuelle ne le permettent pas tout simplement.