Roche : confirmation des perspectives de croissance pour 2021

  •   Le 21/04/2021 à 20h48
  •   DEHOUI Lionel

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a fait le point de son activité pour le compte du premier trimestre de l’exercice 2021. Il faut souligner que la crise sanitaire a en partie pesé sur le bon déroulement des activités de l’entreprise au cours de cette période. On note notamment la chute de sa division « médicaments ». Cependant, la société a maintenu ses objectifs de croissance du chiffre d’affaires pour cette année.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Roche : confirmation des perspectives de croissance pour 2021
Droit image : Fred Romero - Flickr

Bilan de l’activité au premier trimestre

Sur les trois premiers mois de 2021, le groupe pharmaceutique suisse Roche a réalisé un chiffre d’affaires de 14,9 milliards de francs suisses (13,52 milliards d’euros). Il est en repli de 1 % comparativement au CA de 15,1 milliards de francs suisses enregistré au premier trimestre de l’an dernier.

Selon les explications de l’entreprise, le chiffre d’affaires réalisé sur le T1-2021 a été impacté par la robustesse du franc suisse. De son côté, la division Pharma a vu son CA chuter de 9 % pour s’établir à 10,6 milliards de francs suisses sur les trois premiers mois de l’exercice en cours.

Cette baisse est notamment due, d’une part à la persistance de la concurrence des biosimilaires, et d’autre part, aux effets défavorables de la crise sanitaire liée au coronavirus. En revanche, le groupe enregistre une augmentation du chiffre d’affaires de l’activité de diagnostic. Celui-ci a progressé de 55 % pour ressortir à 4,3 milliards de francs suisses.

Il faut souligner que cette croissance du CA est favorisée par la forte demande pour une gamme de tests. Celle-ci concerne les kits de dépistage (PCR ou antigénique) et les tests immunologiques détectant les anticorps dans le sang.

Par ailleurs, le groupe Suisse Roche n’a pas donné des informations à propos de son bénéfice trimestriel.

 

Régression des ventes dans les pays

L’impact de la crise sanitaire est fortement ressenti sur les ventes à l’échelle internationale. Ceci, en raison des mesures de restriction adoptées dans plusieurs pays pour faire face à la pandémie. Il faut également noter que d’autres facteurs sont à l’origine de la chute des ventes dans d’autres régions.

Aux États-Unis, le groupe Roche a réalisé des ventes en contraction de 14 % sur l’ensemble du premier trimestre. Cette baisse est principalement due à la concurrence persistante des biosimilaires pour les médicaments. La situation est la même sur le continent européen. Ici, les ventes ont reculé de 6 %.

 

Confirmation des prévisions de croissance pour 2021

Au regard des résultats moins intéressants affichés pour le compte du premier trimestre de l’exercice 2021, le groupe Roche a tout de même confirmé ses objectifs pour l’ensemble de l’année. Il a notamment martelé ses prévisions de croissance pour les prochains mois de l’exercice en cours.

Pour cette année, l’entreprise vise toujours une progression de son CA qui devrait se situer dans la partie basse à moyenne de la plage à un chiffre, à taux de change constants. Aussi, elle table sur une hausse comparable du bénéfice par action. Celui-ci devrait évoluer au même rythme que les ventes. Enfin, le groupe prévoit de connaître une nouvelle croissance de son dividende en francs suisses.