Reworld Media renoue avec la réalisation de bénéfices

  •   Le 26/03/2021 à 05h01
  •   DEHOUI Lionel

Reworld Media dispose de 48 marques médias multisupports de qualité. Les activités de celles-ci génèrent des audiences dans plusieurs domaines et dans 11 pays avec 951 partenaires. En 2020, le groupe a été classé 4e entreprise française du secteur technologique national selon le classement FW500. Par ailleurs, les résultats annuels 2020 de Reworld Media sont particulièrement intéressants.

Reworld Media renoue avec la réalisation de bénéfices

Bénéfice, résultat et Ebitda de Reworld Media

Sur l’ensemble des deux semestres de l’exercice 2020, Reworld Media a enregistré un bénéfice net évalué à 9,1 millions d’euros. L’exercice précédent (soit 2019) s’était soldé par une perte nette de 10,4 millions d’euros.

Le résultat net affiché par le groupe prend en compte une perte exceptionnelle de 25,9 millions d’euros. Ce qui équivaut au total des frais de restructuration du réseau de commerce de l’agence de presse au plan national. La perte s’explique aussi par la fermeture de l’hebdomadaire Grazia.

Par ailleurs, le groupe a enregistré une progression de 40 % au niveau de son Ebitda consolidé. Celui-ci s’affiche à 41,4 millions d’euros pour le propriétaire d’Auto Plus, de Marie France et de Télé Magazine. Tous les chiffres dévoilés par Reworld Media au titre de 2020 s’inscrivent dans cette dynamique comme l’indique son CA.

 

Le chiffre d’affaires de Reworld Media

Reworld Media a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 44 %. Celui-ci s’élève à 424,7 millions d’euros et résulte de différentes activités du groupe de médias. En effet, l’ensemble des activités BtoC ont généré 60 % de ce CA et 40 % proviennent des activités BtoB.

La première catégorie d’activités (BtoC) concerne les produits, les contenus et les services commercialisés au profit des clients de ses marques propriétaires. Le second pôle représente l’ensemble des solutions de communication et d’Adtech (avec performance marketing et brand marketing inclus).

Sous l’impact majeur de la crise sanitaire de la Covid-19 et sur la base de comparaison 2019 pro-forma, son chiffre d’affaires ressort en recul. Avec l’intégration des actifs ex-Mondadori, Reworld Media se retrouve avec un CA en baisse limitée de 8 %. En effet, -3,5 % de ce chiffre est issu de l’activité des six derniers mois de 2020 après la baisse de 12,8 %.

 

Evolution de chaque pôle d’activité

Sur l’ensemble de l’exercice 2020, le pôle d’activité BtoC est ressorti en baisse de 9 % tandis que celui BtoB est en recul de 7 %. Néanmoins, le second semestre du groupe a été marqué par une croissance de +1,4 %. Cette période a été celle de forts progrès dans la publicité programmatique, la bonne tendance dans l’évènementiel.

Aussi, il faut souligner que les activités de l’entreprise à l’international représentent 24 % du CA consolidé du groupe.

 

Situation financière de Reworld Media

À la fin de l’exercice, les fonds propres du groupe sont ressortis en hausse et s’élèvent à 102,1 millions d’euros. De même, Reworld Media dispose d’une Trésorerie brute évaluée à 104,1 millions d’euros. Il a pu générer 27,8 millions d’euros en Trésorerie d’activité, soit une croissance de +29,0 millions d’euros comparativement à son exercice précédent. Ses liquidités s’élèvent à 20,9 millions d’euros en raison d’une croissance de +26 millions d’euros par rapport à 2019.

Ainsi, le groupe réduit sa dette nette en passant de 42 millions d’euros au titre de l’exercice 2019 à 24,3 millions d’euros en 2020. Autrement dit, la société affiche un endettement net en chute forte, à hauteur de 0,6 fois l’Ebitda.