Les banques aux frais de retraits les plus élevés

  •   Le 17/02/2020 à 16h03
  •   HARMANT Adeline

Depuis le début de l’année, le coût pour les banques du retrait d’espèces par leurs clients dans des DAB concurrents a augmenté de la moitié avec un impact direct sur le coût de ces retraits pour le consommateur. En effet, ce sont les banques traditionnelles qui ont saisi la commission interbancaire de retrait qui a statué en faisant passer de 7 à 89 centimes une opération de ce type depuis le 1er janvier 2020.

J'obtiens ma CB gratuite !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les banques aux frais de retraits les plus élevés
Droit image : FredArt - Flickr

Un changement dû aux banques en ligne :

Ce n’est pas sans raison si le coût de ces retraits en DAB a augmenté cette année après être resté stable depuis plusieurs années.  En effet, cette décision de facturer davantage ces retraits tient d’abord au fait que les retraits sont, d’une manière générale, moins nombreux qu’auparavant en France soit 1.3 milliards en 2018 contre 1.5 milliards en 2014, ce qui engendre une difficulté à amortir les coûts d’entretien des réseaux de distributeurs automatiques.

Mais les banques en ligne y sont aussi pour beaucoup avec une hausse de leur part de marché tout comme les néobanques qui, rappelons-le, ne disposent pas quant à elles d’un réseau de distributeurs de billets. Les réseaux bancaires traditionnels souhaitaient donc que ces banques payent leur part de la facture en contribuant à l’entretien de ces réseaux de DAB.

Au total, l’augmentation des frais sur les retraits d’espèces mis en place pourrait représenter un surcoût de l’ordre de 25 millions d’euros pour les banques en ligne et les néobanques, ce qui représente une moyenne de 5 euros par client chaque année.

 

Est-ce que les clients vont devoir assumer ce nouveau coût ?

Si vous êtes client ou souhaitez devenir client d’une banque en ligne, vous souhaitez ainsi sans doute savoir si ce coût supplémentaire va vous être imputé. Car en ce qui concerne les banques dites classiques, et étant donné que celles-ci disposent de leur propre réseau de distribution de billet, l’opération va s’avérer plutôt intéressante puisque ces dernières facturent déjà à leurs clients les retraits dans des DAB d’autres banques.

Mais pour les banques en ligne, il y a de fortes chances pour que ces opérations, jusque là gratuites pour le client, deviennent tout à coup payantes. D’ailleurs, certaines banques en ligne comme ING Direct appliquent déjà une facturation de ces opérations. D’autres encore choisissent de limiter la gratuité de ces opérations au seul réseau de leur maison mère comme c’est le cas de Hello Bank avec les DAB de la BNP Paribas.

Mais à l’exception de certaines offres bancaires spécifiques de ces banques en entrée de gamme, il est peu probable que la facturation de ces frais devienne une généralité étant donné que les banques en ligne et néobanques se démarquent des autres banques justement par des frais plus réduits et la gratuité de certains frais payant dans les autres banques.

 

Conclusion :

En définitive, il n’est pas raisonnable de croire que cette hausse des coûts des retraits dans les distributeurs de billets tiers des banques en ligne va avoir une répercussion sur la facturation de ces frais à leurs clients. Vous pouvez donc toujours réaliser de réelles économies en optant pour ce type de banque au lieu d’une banque traditionnelle.

Rappelons en effet que la plupart de ces banques attirent justement leurs clients en leur proposant des offres de compte tout compris et sans aucun frais. Il serait donc improbable que ces frais viennent s’ajouter à ces offres sans autre raison valable et dans la mesure du raisonnable.