Résultats annuels de l’exercice 2020 chez ALTUR INVESTISSEMENT

  •   Le 22/03/2021 à 08h17
  •   DEHOUI Lionel

ALTUR INVESTISSEMENT dispose d’un nombre important d’actifs financiers répartis dans 18 sociétés, 3 FPCA et 1 portefeuille secondaire. Ces actions sont détenues en général dans des secteurs stratégiques comme la transition énergique, l’hôtellerie, la distribution spécialisée, la santé, les services générationnels, etc. Voici le point de ses activités durant l’exercice 2020.

Résultats annuels de l’exercice 2020 chez ALTUR INVESTISSEMENT

Résultat net de la société

Dans les chiffres d’Altur Investissement, son résultat net attire particulièrement l’attention. Le décalage de son programme de cessions et les effets négatifs de la crise sanitaire mondiale ont lourdement impacté les activités de la société.

Par conséquent, l’entreprise se retrouve avec un résultat net négatif de 2,48 millions d’euros alors qu’elle enregistrait un bénéfice de 609 185 euros en 2019. Ce chiffre prend en compte les produits financiers, surtout ceux à intérêts d’obligations convertibles et la comptabilisation du portefeuille de la cession d’une société.

 

Situation financière du groupe

Sur l’ensemble de son activité en 2020, le total de ses immobilisations financières indique la valeur comptable des participations que détient Altur Investissement. Ces immobilisations ont atteint 34,7 millions d’euros alors qu’elles faisaient 34,2 millions d’euros en fin décembre 2019. Tout en respectant les normes comptables en vigueur, la société ne tient pas compte des plus-values potentielles. Ces dernières sont issues de l’écart entre la valeur comptable nette et celle estimative (Actif Net Réévalué).

Au niveau de sa Trésorerie qui tient compte des disponibilités et des valeurs mobilières, Altur Investissement enregistre 1,96 million d’euros sur l’exercice 2020. En fin d’année 2019, elle s’élevait à 2,1 millions d’euros. En effet, les 3,58 millions d’euros ayant servi dans la création de 604 915 ADPR lors de l’émission d’ADPR ont renforcé cette position financière en début d’année 2020. Cette opération avait été annoncée à la date du 9 janvier 2020 avant d’être souscrite au 16 mars 2020.

 

Dette et dividende du groupe

La dette de la société Altur Investissement a connu une contraction. Elle s’affiche en dessous des 10 % des fonds propres du groupe alors qu’elle était à 2,7 millions d’euros pendant l’exercice précédent.

Par ailleurs, Altur Investissement a décidé de ne pas proposer le versement de dividende au profit de ses actionnaires (commandités comme commanditaires) pour son exercice 2020. Le groupe a pris cette résolution en raison de sa faiblesse en Trésorerie (due au retard accusé dans la procédure de cession). Le niveau négatif de son résultat net explique également cette décision. Cependant, l’entreprise pourrait effectuer un acompte sur dividende pendant le second semestre 2021 en cas d’amélioration de sa situation.

 

Les perspectives du groupe en 2021

Altur Investissement espère que 2021 sera l’année d’amélioration des conditions sanitaires. La croissance de son activité est assez dépendante de l’évolution du contexte sanitaire. Les activités du groupe sont rythmées en fonction des effets de la pandémie sur la situation macroéconomique.

Mais dans le présent contexte, le groupe compte concentrer ses efforts sur l’évolution de ses activités accompagnées. Il envisage de faire de même pour la planification de ses différents programmes de cessions. Altur Investissement est aussi influencé par l’évolution du marché du « private equity » et celle de la stratégie de cession. Cette dernière étant entamée avec la concertation de ses dirigeants et actionnaires.

De plus, la société se dit déterminée pour continuer à suivre son programme de cessions dévoilé en 2020 à court terme. Elle publiera son rapport financier annuel au début du mois d’avril. Mais avant, le groupe devra communiquer sur l’ANR dès la fin de ce mois.