Les bourses américaines et le dollar profitent des annonces de la Fed

  •   Le 30/07/2020 à 15h14
  •   HARMANT Adeline

Lors de la séance d’hier, il semblerait que les investisseurs de la Bourse de New-York aient été rassurés et séduits par le communiqué final de politique monétaire de la Réserve Fédérale, paru à 20h hier soir et qui se montre une fois encore très accommodant. Revenons ensemble sur cette actualité et sur les annonces faites par la Fed.

--- Publicité ---
Trader sur le Dow Jones !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les bourses américaines et le dollar profitent des annonces de la Fed

Hausse des principaux indices boursiers suite aux annonces de la Fed :

C’est donc à la hausse que les principaux indices boursiers américains ont terminé la séance d’hier bien que cette clôture n’ait pas pour autant marqué le plus haut du jour. Ces indices ont cependant clôturé au-dessus des anticipations de préouverture du marché.

Plus précisément, l’indice Dow Jones a ainsi grimpé de 0.65%, l’indice S&P 500 a gagné 1.25% et le Nasdaq 100 prend aussi 1.5% notamment grâce à la hausse importante du titre d’AMD qui a gagné 12.5% en une séance. On constate également une hausse de 2.1 points de l’indice Russell 2000 notamment grâce aux 320% de hausse du titre de Kodak qui a presque touché les 60 $.

Ce sont bien entendu surtout les annonces de la Fed qui ont boosté l’optimisme du marché. La Réserve Fédérale a ainsi décidé de maintenir les taux zéro et ce, jusqu’à ce que l’économie américaine retrouve sa santé initiale. Cela ne devrait cependant pas se produire avant 2023 voire plus tard selon le sentiment du marché. La Fed va continuer d’alimenter le gouvernement américain, les entreprises et les particuliers avec des crédits au moins jusqu’à la fin de l’année 2020.

L’organisme a également constaté une légère amélioration de l’emploi même si celle-ci n’est pas aussi forte qu’espéré.

On retiendra également quelques statistiques intéressantes également parues hier dont le déficit commercial américain qui se contracte à 70.64 milliards de dollars contre 75.3 milliards de dollars durant le mois de mai. Les stocks des grossistes se réduisent quant à eux de 2% et ceux des détaillants reculent de 2.6%.

 

Le point sur les autres valeurs à suivre sur le marché US :

Bien que les principales places financières américaines aient profité des annonces de la Réserve Fédérale et de sa politique de soutien à l’économie, cet évènement n’a pas eu l’effet escompté sur le dollar qui continue de perdre des points face à l’euro avec un recul de 0.8% en fin de séance et l’atteinte d’un nouveau plancher annuel à 1.1805 pips, ce qui a pour but de booster les valeurs exportatrices.

Le baril de pétrole WTI reste quant à lui relativement stable malgré une baisse inattendue de 10 millions de barils dans les stocks hebdomadaires. Celui-ci montre juste une hausse très légère de 0.70% en direction des 41.30 $ du baril.

Cependant, on remarque un rebond de certaines valeurs pétrolières comme Range avec +6.1%, Valero avec +5%, Devon avec +4.6%, Occidental avec +4.2% ou Hess avec +3.9%.

Du côté des baisses on retrouve Seagate avec une perte de 8.8%, General Electric en baisse de 4.4%, eBay en baisse de 3.2% et le titre Boeing qui chute de 2.8% après des pertes annoncées de plus de 2.4 milliards de dollars.