Montée de l’Etat français au capital d’Air France

  •   Le 08/12/2020 à 13h20
  •   HARMANT Adeline

L’Etat français va-t-il devenir le premier actionnaire du groupe Air France ? C’est en tout cas ce que laisse penser certaines informations selon lesquelles la France serait prête à investir de nouveau 4 à 5 milliards d’euros dans la compagnie aérienne nationale afin de la soutenir et de lui permettre de faire face plus sereinement à la crise du Covid-19 qui a touché de plein fouet ce secteur d’activité. Bien entendu, cette opération ne serait pas sans conséquence puisque cela doublerait la participation de l’Etat dans le groupe et ce dernier détiendrait ainsi 30% du capital.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Montée de l’Etat français au capital d’Air France
Droit image : Michel Curi - Flickr

Un doublement de la participation de l’Etat au capital de la compagnie :

C’est la chaine d’information TF1-LCI qui a donné cette information durant la première journée de cette semaine. Selon les dires de cette source, l’Etat français envisage actuellement de doubler sa participation au capital du groupe Air France, participation qui atteindra alors 30%.

Cette montée au capital de la compagnie aérienne ferait donc de l’Etat français l’actionnaire principal avec une injection de 4 à 5 milliards d’euros avant le printemps prochain. Rappelons également que cette compagnie aérienne a déjà profité, durant le mois d’avril dernier, d’une aide exceptionnelle de près de 7 milliards d’euros dont 4 milliards de prêts bancaires garantis par l’Etat.

En parallèle, Air France KLM a également annoncé la suppression de près de 7580 postes dans la compagnie Air France et sa filiale régionale HOP d’ici la fin de l’année 2022.

Cette recapitalisation du groupe serait par ailleurs un évènement historique pour Air France puisque la dernière opération de ce type a eu lieu en 1994 avec un versement de 20 milliards de francs à l’époque

 

Les dernières annonces et décisions du conseil d’administration d’Air France :

La semaine dernière, le conseil d’administration du groupe Air France avait décidé à l’unanimité de soumettre à l’Assemblée Générale de 2021 une résolution qui repousserait de 70 à 72 ans la limite d’âge pour exercer la présidence du conseil en cas de dissociation des fonctions de président du conseil et de directeur général.

En plus de cette décision, le conseil d’administration a également décidé que Madame Anne-Marie Couderc allait assumer ses fonctions de présidente jusqu’à l’assemblée générale qui devra approuver les comptes de l’année 2022.

Ce conseil d’administration a également souligné un élément important en mettant l’accent sur la nécessité de stabiliser la gouvernance du groupe afin de créer des conditions plus favorables pour que le management puisse concentrer ses efforts sur la gestion opérationnelle et sur la sortie de la crise selon les annonces effectuées par le groupe lui-même.

Reste à savoir si le groupe ou l’Etat vont confirmer les informations citées plus haut au sujet de la remontée au capital de ce dernier et comment les investisseurs vont ensuite réagir à cette annonce en ce qui concerne cette valeur.