Quels ratios financiers utiliser pour investir en Bourse ?

Le meilleur moyen de réussir son investissement en Bourse est d’être capable de repérer les entreprises dont l’action a le plus fort potentiel d’évolution. Pour cela, beaucoup de traders se basent sur l’étude des ratios financiers qui sont publiés par la plupart des brokers et sites de bourse en ligne. Ces ratios vont en effet permettre de connaitre la valorisation, le rendement ou la santé financière d’une société et nous allons vous présenter ici les principaux.  

Trader en ligne maintenant !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Quels ratios financiers utiliser pour investir en Bourse ?

Le PER ou Price Earning Ratio :

Ce ratio est également appelé « multiple de capitalisation des résultats » représente le rapport entre le cours d’un titre et le bénéfice net par action de la société. Le PER réel est calculé à partir du BNPA des 12 mois précédents et le PER futur peut être déterminé à partir de l’estimation du BNPA des 12 prochains mois.

Le PER donne une indication sur le fait qu’une entreprise est chère ou non par rapport au marché ou au secteur d’activité. Il permet également de connaitre l’évolution de la valorisation d’une société dans le temps. Notons que le PER des entreprises est généralement compris entre 10 et 20 bien qu’il existe des exceptions. Le seul inconvénient de ce ratio est qu’il n’est possible que si l’entreprise réalise des bénéfices.

 

Le PEG ou Price Earning Growth :

Cet indice a l’avantage de prendre en considération la dynamique de l’entreprise. En effet, pour calculer le PEG, on divise le PER par le taux de croissance attendu du BNPA. *

En ce qui concerne l’interprétation de ce ratio, on retiendra que plus un PEG est faible, plus la valeur est bon marché au regard de ses bénéfices attendus.

 

Le Price-to-book ratio :

Ce ratio correspond au rapport entre le cours de l’action et l’actif net par action, c’est-à-dire les actifs moins les dettes, divisé par le nombre de titres.

L’interprétation de ce ratio est également simple car lorsqu’il est inférieur à 1, cela signifie que la valeur boursière est plus faible que la valeur comptable et donc que les actifs sont décotés. Il est cependant déconseillé d’utiliser ce seul indicateur pour évaluer une sous-valorisation d’actif car il faut aussi prendre en considération la rentabilité de la société avant d’arriver à cette conclusion. On utilisera par ailleurs le Price-ti-book ratio pour certains types d’entreprises dont les entreprises de l’industrie qui ont des actifs tangibles.

 

Le rendement :

C’est également l’un des ratios les plus populaires auprès des traders. Il s’obtient en divisant le dividende par le cours de l’action et représente la rentabilité d’un titre sur une année. On remarque généralement que les sociétés les plus matures offrent un dividende plus élevé et que les entreprises les plus récentes et les plus jeunes offrent rarement des dividendes à leurs actionnaires. Leur rendement est donc inexistant.

 

Le taux de distribution :

Le taux de distribution va permettre à l’investisseur de connaitre la capacité d’une entreprise à maintenir son dividende. Il représente en effet la part du bénéfice distribuée sous forme de dividende.

Là encore, la maturité de l’entreprise va avoir une incidence sur la force de ce ratio puisque les entreprises les plus matures ont tendance à verser davantage de profits à leurs actionnaires et affichent donc un taux de distribution plus élevé. Nous attirons cependant votre attention sur le fait qu’un taux de distribution trop important peut entrainer une incapacité de l’entreprise à maintenir son dividende dans le temps.

 

La marge d’exploitation :

La marge d’exploitation est utilisée pour analyser la rentabilité d’une entreprise de manière concrète. Ce ratio est également connu sous le nom de marge opérationnelle et vise à évaluer la viabilité d’une entreprise. Il est synonyme de la rentabilité générée par l’exploitation seule de cette société. Les résultats financiers et exceptionnels ne sont donc pas ici pris en considération.

En ce qui concerne son interprétation, une marge d’exploitation trop étroite représente un risque en cas de ralentissement économique.

 

Le levier financier :

Enfin, le levier financier est un ratio qui permet de vérifier la solidité d’une entreprise. Il se calcule en divisant la dette nette par l’excédent brut d’exploitation ou EBE. Ce levier représente ainsi le nombre d’années nécessaires pour qu’une entreprise puisse rembourser sa dette financière avec les liquidités dégagées par son exploitation. Un tel ratio inférieur à 2 démontre une solidité de la société concernée. Entre 2 et 4, il montre que sa solidité est acceptable et, au-delà de 4, ce ratio indique un risque plus important.

Questions fréquemment posées

Comment analyser la structure financière d’une entreprise ?

L’analyse de la structure financière d’une entreprise consiste à comprendre la proportion de dettes bancaires et de capitaux propres dont dispose cette société dans le but de financer son activité. On utilise ainsi le bilan de la société concernée pour comprendre comment elle emploie ses capitaux et quels sont les modes de financement qu’elle utilise. Bien entendu, les ratios financiers permettent aussi de réaliser cette analyse.

Doit-on calculer soi-même les ratios financiers d’une entreprise ?

S’il est assez simple de calculer soi-même la plupart des ratios financiers d’une entreprise, à partir des données de son bilan financier par exemple et étant donné qu’il s’agit de simples rapports entre deux éléments chiffrés, il est aussi possible d’accéder à des ratios déjà calculés. En effet, certains brokers ou sites spécialisés dans la bourse vous proposent certains ratios financiers gratuitement et vous permettent donc d’obtenir cette information plus rapidement.

Les ratios financiers doivent-il être utilisés seuls ?

Si les ratios financiers sont bien entendu très utiles pour analyser une valeur en bourse et sa rentabilité probable, vous ne devez pas vous baser uniquement sur ces éléments et devez également réaliser en parallèle une analyse fondamentale de l’actualité de la société et une analyse technique de son cours.

Trader en bourse avec les ratios financiers :

Maintenant que vous connaissez les principaux ratios financiers des entreprises, vous allez pouvoir les utiliser dans le but de prendre vos positions en bourse. Pour cela, rejoignez sans attendre une plateforme de qualité.

Trader en ligne maintenant !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.