Publication de résultats annuels 2020 chez VALBIOTIS

  •   Le 22/03/2021 à 12h07
  •   DEHOUI Lionel

L’exercice 2020 a été marqué par d’importants faits chez VALBIOTIS. Le groupe a principalement signé un partenariat stratégique global avec Nestlé Health Science. Ensuite, il a effectué le lancement de REVERSE-IT ainsi que l’inclusion du premier patient. L’entreprise a également obtenu des brevets en Europe et aux États-Unis pour TOTUM-070. Voici ses résultats 2020 après ces différents faits marquants.

Publication de résultats annuels 2020 chez VALBIOTIS

VALBIOTIS en 2020

Le chiffre d’affaires de VALBIOTIS est de 3,092 millions d’euros sur l’ensemble de l’exercice 2020. Un chiffre qui s’explique par le premier versement d’étape de 2,821 millions d’euros effectué par Nestlé après le lancement de la phase II/III de REVERSE-IT. Ce CA tient partiellement compte du paiement initial de 4,679 millions d’euros encaissé en avril 2020 et qui sera en vigueur jusqu’en octobre 2035. Seuls 271.000 euros de ce total sont enregistrés en CA pour 2020.

En plus, les produits opérationnels de la société s’affichent à 5,099 millions d’euros, soit une importante hausse de 166 % par rapport à l’exercice précédent. Le « Crédit d’impôt Recherche » de 1,257 millions d’euros acquit sur la période et les subventions stables (750.000 euros) sur l’exercice sont prises en compte.

Du côté des dépenses du groupe en matière de Recherche et de Développement, elles sont en hausse de 36 % à 5,411 millions d’euros.

 

Perte nette et Trésorerie de VALBIOTIS

Le partenariat conclu entre VALBIOTIS et Nestlé a entraîné une chute de 30 % sur les frais de ventes et marketing. Ils retombent à 1,031 million d’euros alors qu’ils faisaient 1,473 millions d’euros en 2019. Les frais généraux sont estimés à 1,387 millions d’euros sur l’exercice 2020 contre 1,343 millions d’euros lors de l’exercice précédent.

Ils sont donc restés stables. Par ailleurs, VALBIOTIS a essuyé une perte nette de 3,829 millions d’euros sur l’ensemble de l’exercice 2020. En fin d’exercice 2020, le total de Trésorerie affiché par la société est de 14,585 millions d’euros.

Comparativement à celui obtenu en fin d’exercice 2019 (8,033 millions d’euros), la situation financière du groupe s’est améliorée fortement avec une hausse de 61 %. Il enregistre également plus de 2,693 millions d’euros en flux de trésorerie pour son activité contre un déficit de -4,946 millions d’euros en 2019.

 

Perspectives tournées vers les essais

D’ici 2022, la solide situation de VALBIOTIS permettra de répondre aux exigences opérationnelles grâce à l’échéancier de sa dette financière actuelle et de ses liquidités. Il pourra y arriver jusqu’en fin du S1-2021. La société envisage d’intensifier ses efforts autour du développement de TOTUM-070. Ainsi, elle réalisera une étude clinique complémentaire qui se fera avec un nombre restreint de volontaires et dont les résultats sortiront en fin 2021.

Ses travaux sur le métabolisme lipidique dans l’organisme humain ainsi que sa connaissance de TOTUM-070 seront donc affinés et élargis. Aussi, le groupe prévoit de faire une série d’essais précliniques qui sera initiée et finalisée durant le présent exercice. D’ici début 2022, VALBIOTIS pense que ces différents travaux devraient lui permettre d’avoir un maximum de données.

Certains résultats des expérimentations qui seront menées par VALBIOTIS, seront dévoilés au mois de novembre prochain lors du congrès annuel d’AHA (American Heart Association).

En outre, les résultats de ses recherches dans le traitement de l’hypertension artérielle (TOTUM-854) seront rendus publics au congrès de l’ESH et l’ISH au mois prochain (avril). De plus, VALBIOTIS confirme son objectif de réaliser un chiffre d’affaires compris entre 1,5 et 2 milliards d’euros.