Prolongement des recommandations de la BCE aux banques à 2021

  •   Le 29/07/2020 à 10h29
  •   DEHOUI Lionel

Depuis l’avènement du coronavirus, le monde est confronté à une crise sanitaire, voire économique. Les entreprises, les institutions financières et les particuliers en font les frais au quotidien. Pour surmonter les conséquences d’ordre financier qu’engendre la pandémie du nouveau coronavirus, la Banque centrale européenne (BCE) a fait une annonce le mardi 28 juillet 2020. Cette annonce est relative au prolongement jusqu’à janvier 2021 de ses recommandations aux banques.

Prolongement des recommandations de la BCE aux banques à 2021

La BCE face au coronavirus

La crise sanitaire actuelle que traverse la planète tend à basculer l’économie mondiale. C’est un constat frappant qu’a fait la Banque centrale européenne, en avisant les banques de faire une gestion modérée des finances en cette période de crise.

En effet, parmi les recommandations fortes émises par la BCE, figure le non-versement de dividendes ainsi que les rachats d’actions jusqu’à la fin de la période. Cette recommandation relative à la distribution de dividendes vise à préserver la capacité des banques à absorber les pertes et à soutenir l’économie dans cet environnement économique incertain.

 

Les recommandations de la BCE aux banques

Pour la stabilité du système financier et la fiabilité de la planification de ces fonds, la BCE recommande aux banques l’extrême modération s’agissant des versements des rémunérations variables. Elle a recommandé par exemple de réduire le montant de la rémunération variable.

En outre, elle a également demandé aux banques de faire usage de leurs fonds propres et des autres réserves de liquidités pour offrir des prêts. Cette intervention permettra d’anticiper le pic de la diminution des fonds propres aux banques. Dans tous les cas, la BCE s’engage à autoriser ces dernières à exercer leur activité en fonction des fonds propres et des liquidités à disposition, en réduisant toute situation de pertes.

 

Qu’est-ce que la BCE ?

La Banque centrale européenne est la principale institution monétaire des dix-neuf pays de l’Union européenne au cœur de l’Écosystème et du mécanisme de surveillance unique. Son siège est en Allemagne et plus précisément à Francfort-sur-le-Main.

Elle a été créée le 1er juin 1998 et est actuellement dirigée par Christine Lagarde, ayant pour nationalité l’un des pays de l’Union européenne. La principale mission de la BCE est de maintenir la stabilité des prix dans la zone euro et de préserver ainsi le pouvoir d’achat de la monnaie unique, l’euro.

 

La composition de la BCE

La BCE est présente à trois instances de décisions. D’abord, il y a le conseil des gouverneurs qui est la principale instance de décision, composé du directoire et des gouverneurs des banques centrales des pays de la zone euro. 

Ensuite, le directoire est la seconde instance qui assure la gestion quotidienne de l’institution avec pour composition la présidente et le vice-président de la BCE, et quatre autres membres dirigeants d’un mandat de 8 ans, venant des pays de la zone euro.

Enfin, il y a le Conseil général qui, exerçant un rôle de consultation et de coordination, est composé de la présidente, du vice-président de la BCE, ainsi que les gouverneurs des banques centrales de tous les pays de l’Union européenne.