Premier trimestre rentable pour ADL Partner

  •   Le 31/05/2021 à 06h52
  •   DEHOUI Lionel

Pour le compte du premier trimestre 2021, ADL Partner a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 6,2%, soit 37,8 millions d’euros. Un tel résultat a été affiché uniquement grâce aux paiements obtenus chez les éditeurs de presse.

Premier trimestre rentable pour ADL Partner

Des chiffres en hausse à presque tous les niveaux

Au cours du trimestre précédent, ADL Partner a vu son volume d’Affaires Brut progresser de 4,3%, à 75,9 millions d’euros. C’est aussi le cas de la marge brut qui a augmenté de 4,5%, à 32,1 millions d’euros. Ces chiffres ont été favorisés par la croissance des activités de Marketing Digital. D’ailleurs, 30% de la marge brute du groupe à fin mars 2021 représentent la part de ces activités, contre 26 en 2020.

L’activité a ainsi généré une marge brute de 9,5 millions (+18,7%), pour un chiffre d’affaires de 15,1 millions d’euros (+17,9). Si le groupe a pu atteindre une telle performance, c’est à cause du développement de ses métiers de conseil et de celui de son périmètre d’activité dans les services marketing.

Du côté de l’offre Magazines, la marge brute a reculé de 0,5 million d’euros en comparaison à la même période en 2020. Une partie de cette baisse a été causée par la suspension des ventes sous l’enseigne France Abonnements au premier semestre 2020.

 

France : Le groupe poursuit sa progression dans le domaine du Marketing Digital

Vers la fin de l’année 2020, les campagnes de prospection d’ADL Partner ont rencontré un fort succès. En conséquence, la marge brute des offres Magazines a évolué de 7,7% à périmètre comparable. Quant aux activités de Marketing Digital, elles ont maintenu leur belle dynamique de progrès. La marge brute de l’activité a progressé de 19%, soit 9,5 millions d’euros.

Ce résultat a largement été favorisé par les offres de conseil qui ont grimpé de 25% à 6,4 millions d’euros. C’est un domaine géré particulièrement par la filiale Converteo, dont les équipes ont augmenté. Cette filiale est une référence en matière de conseil en Stratégie Data et Digital, un marché en plein essor.

En France, la marge brute des activités marketing a grimpé à 2,1 millions d’euros, soit 34%. Cependant, elle reste toujours affectée par l’impact de la crise de Covid-19 qui s’est poursuivie en 2021.

 

Une bonne croissance dans l’assurance

Les métiers de Marketing Digital d’ADL Partner ont été épaulés par l’intégration d’une agence de marketing digital BtoB depuis le second semestre 2020. Ils ont aussi eu le soutien des actifs d’une agence de planning stratégique et de création. Ce qui leur a apporté un effet de périmètre de 1,0 M€ au cours du trimestre.

En outre, les offres de prestations marketing ont vu leur marge brute baisser de 24% en Espagne, à 1 million d’euros. Par contre, une forte croissance est notée du côté des assurances.

La filiale ADP Assurances est une spécialiste du courtage d’assurances par marketing direct. Sa marge brute a progressé de 35%, pour s’établir à 1,6 million d’euros. Cette croissance solide est expliquée par deux facteurs majeurs. D’une part, il y a le démarrage des ventes de complémentaires Santé depuis l’an dernier. D’autre part, on note un développement impressionnant du portefeuille d’assurés.