Possibilité de rapprochement entre Crédit Agricole et Banco BPM

  •   Le 16/10/2020 à 19h41
  •   DEHOUI Lionel

C’est vrai que rien n’est encore confirmé, mais le rachat de Banco BPM par Crédit Agricole pourrait renforcer de façon nette la banque italienne. De plus, un tel rapprochement aurait des conséquences significatives sur le bénéfice par action, qui augmentera considérablement.

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Possibilité de rapprochement entre Crédit Agricole et Banco BPM
Droit image : CA SAfr

Un rachat de Banco BPM en vue

Reconnue en tant que l’une des plus grandes banques italiennes, Banco BPM aurait procédé à la signature d’un accord de confidentialité. Ceci, dans le cadre de négociations formelles concernant la possibilité d’un rapprochement avec Crédit Agricole. Une source proche de la banque a rapporté à l’AFP que Banco BPM reste disponible pour des négociations avec toutes les entreprises qui seraient intéressées par une fusion.

La source a également souligné que des démarches sont en cours présentement avec la banque française en ce qui concerne leur partenariat dans le secteur du crédit à la consommation, Agos. En outre, pour la possibilité d’une éventuelle fusion, la Banque italienne analyse toutes les options (précise la source).

Par ailleurs, en ce début du mois d’octobre, le broker UBS a confirmé son conseil d’Achat sur les actions Crédit Agricole SA (CASA). Il a également maintenu son objectif de cours de 10,30 euros sur ces dernières. Le broker a précisé que Crédit Agricole Italia a enregistré un bénéfice net de 645 millions d’euros en 2019, ce qui correspond à 12% du bénéfice de Crédit Agricole.

 

Une fusion bénéfique pour les deux parties

Dans cette politique d’acquisition de Banco BPM, l’influence de Crédit Agricole en Italie va augmenter de façon significative. D’ailleurs, la banque italienne fait doublement la taille de Cariparma (Crédit Agricole Italia). Si cet accord est signé, son impact sur le bénéfice par action serait positif de 6% d’ici 2023. Ceci, sans prendre en compte les synergies des revenus, conclut UBS.

Lorsqu’on considère les premières études sommaires, il se pourrait que Banco BPM représente entre 55% et 60% de l’activité conjointe qui naîtra après une offre d’échange. Au début du mois d’octobre, Crédit Agricole avait annoncé à travers un communiqué que les échanges sont courants entre son groupe et Banco BPM depuis des années déjà. Notamment, dans le cadre d’Agos, qui est un partenariat et une coentreprise des deux banques dans le domaine du crédit à la consommation.

Se prononçant sur le sujet au cours d’un entretien accordé au quotidien économique Il Sole 24 Ore, le patron de Banco BPM, Giuseppe Castagna, a souligné que le rapprochement entre Intesa et Ubi a « changé le contexte concurrentiel pour toutes les autres banques italiennes ».

En conséquence, Banco BPM s’est lancé dans une vague de réflexion pour savoir si c’était possible pour sa banque de réaliser une fusion qui peut créer de la valeur.

 

Ce que dit l’analyse technique

Dans l’attente d’une éventuelle campagne en Italie, l’action Crédit Agricole a fortement baissé ce jeudi 15 octobre. Elle s’est retrouvée de nouveau à des niveaux critiques de supports. Actuellement, Crédit Agricole teste la zone de support de 7,08-7,16 euros. Cependant, la représentation de l’indicateur « Bandes de Bollinger » (Bollinger bands) reste actuellement dangereuse.