Points Marchés : En absence de Wall Street, les actions européennes reprennent des couleurs

  •   Le 08/09/2020 à 16h08
  •   DEHOUI Lionel

Le début de la séance d’hier a vu les principales bourses européennes repartir en hausse. Elles ignorent le repli des marchés asiatiques tout en tournant le dos au mouvement de correction de la semaine dernière à propos des valeurs technologiques de Wall Street. Une ambiance assez bien illustrée par les indices des différents marchés européens.

Points Marchés : En absence de Wall Street, les actions européennes reprennent des couleurs
Droit image : Rock Cohen - Flickr

Les indices du marché européen

Il sonnait environ 7 h 50, quand le CAC 40 prenait 0,98 % à 5.013,60 points sur le marché parisien. À Francfort, le Dax réalise un gain de 1,04 % tandis qu’à Londres, le FTSE avance de 0,97 %. Dans la zone euro, l’indice EuroStoxx 50 progresse de 0,8 % et le FTSEurofirst 300 a gagné 0,74 %. Le Stoxx 600 étant en progrès de 0,94 %. Il faut dire par ailleurs que la nervosité des marchés devrait s’apaiser en raison de deux facteurs principaux.

Le premier facteur reste le retour au calme remarqué à la fin de la séance à Wall Street, le vendredi dernier. À cela s’ajoute la fermeture de la Bourse de New York (hier) en raison de la journée fériée du « Labor Day ». Ces facteurs devraient également remettre l’accent sur les indicateurs économiques suite à la nouvelle de la régression plus marquée que les attentes sur le taux de chômage. Un taux qui concerne uniquement le mois d’août aux États-Unis.

 

Les valeurs de ce lundi 7 septembre 2020

Du côté de Berlin, les investisseurs ont assisté à une hausse de la production industrielle en dessous des prévisions pour le mois de juillet. En ce qui concerne les valeurs du jour, la plus forte hausse au sein du CAC 40 revient à Renault au cours des premiers échanges. Ce dernier réalise un gain de 2,72 % après une encourageante note de JPMorgan. La nomination de Nicolas Maure au poste de vice-président exécutif le vendredi a également contribué à ce positionnement.

L‘indice Stoxx crée la surprise en affichant la plus forte avancée sectorielle au plan européen. En effet, cet indice du secteur automobile a profité pour faire un gain de 1,95 %. Du côté de Safran, l’on remarque un progrès de 2,47 % suite à la publication de la nomination d’Olivier Andriès. Ce dernier occupera le poste de directeur général du groupe à la place de Philippe Petitcolin dès le premier janvier prochain.

Remarque : Au sein de ce même secteur, le groupe aéronautique Airbus a gagné 2,16 %.

 

La situation asiatique

L’on ne peut aborder l’ambiance boursière à l’international sans évoquer la situation des principales Bourse en Asie. À Tokyo par exemple, la Bourse signe une baisse de 0,5 % en raison du plongeon effectué par SoftBank à -7,15 %. Soulignons que la banque a eu à investir de façon massive dans les valeurs technologiques américaines ces dernières semaines selon des sources proches du dossier.

Du côté de la Chine, les Bourses ont souffert davantage comme l’indique la baisse de 2,1 % effectuée par l’indice CSI 300. Soit le recul le plus marqué de cet indice informant sur les principales capitalisations de la Chine continentale depuis le 24 juillet. Le N° 1 chinois des semi-conducteurs : Semiconductor Manufacturing International Corps a connu une baisse de 11 %. Son action étant pénalisée par certaines craintes.