POINT MARCHÉS : les nouvelles mesures sanitaires engendrent un repli des actions

  •   Le 25/01/2021 à 11h00
  •   DEHOUI Lionel

Face à la situation sanitaire qui devient critique dans le monde, plusieurs pays ont décidé de mettre en place de nouvelles mesures de restriction. Cette décision n’est pas restée sans conséquence sur les marchés actions. Ainsi, les principales Bourses européennes ont commencé la séance de ce vendredi en baisse.  

POINT MARCHÉS :  les nouvelles mesures sanitaires engendrent un repli des actions
Droit image : Shinya Suzuki - Flickr

Les principales Bourses européennes évoluent dans le rouge en ouverture

En début de séance de ce vendredi 22 janvier 2021, les principales Bourses européennes sont en repli. Cette situation est notamment due à l’annonce de nouvelles mesures de restriction qui devront être prochainement mises en place en Europe, en Asie et aux États-Unis pour freiner l’épidémie du coronavirus.

Ce repli est également amplifié par la publication des tout premiers résultats des enquêtes mensuelles d’IHS Markit sur l’activité du secteur privé en Europe. En effet, ces résultats révèlent une accentuation de la contraction des services provoquée notamment par le reconfinement instauré en fin d’année 2020.

À la Bourse de Paris, vers 8 h 45 GMT, le CAC 40 enregistre une perte de 0,88 % à 5.541,46 points. À Londres, le FTSE lâche 0,61 %. La situation est également identique à Francfort avec le Dax qui chute de 0,79 %. De son côté, l’indice EuroStoxx 50 recule de 0,78 %. Pour leur part, le FTSEurofirst 300 et le Stoxx 600 perdent respectivement 0,92 % et 0,83 %.

 

De nouvelles mesures mises en place dans les pays pour freiner la pandémie

La situation sanitaire devient de plus en plus critique en Europe et dans les autres pays du monde. La recrudescence de la pandémie a entraîné un grand nombre de nouveaux cas de contamination au coronavirus ces derniers jours. Une situation alarmante qui a poussé les gouvernants à prendre la décision d’instaurer de nouvelles mesures restrictives sur leur territoire.

La Chine enregistre actuellement sa pire flambée épidémique depuis mars 2020. Face à cette situation, la municipalité de Pékin a décidé de lancer une vaste campagne de dépistage. De son côté, Shanghai va procéder au test de l’ensemble de son personnel médical. À Hong Kong, les autorités ont acté le confinement d’un quartier entier du territoire.

En Europe, la pandémie prend de l’ampleur. D’ailleurs, Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne a estimé que la situation sanitaire est « très grave » sur le continent. Comme nouvelle mesure, la France a décidé d’imposer un test PCR à tout voyageur arrivant d’un autre pays de l’Union européenne.

Aux États-Unis, de nouvelles mesures restrictives sont également prévues. Seulement 24 heures après sa prise de fonction, Joe Biden a procédé à la promulgation de plusieurs décrets visant à intensifier la lutte contre l’épidémie dans son pays. L’un des textes adoptés prévoit une mise en quarantaine pour les voyageurs étrangers.

 

À propos des valeurs

Tous les grands secteurs de la cote sont en baisse en ouverture de séance sur les marchés boursiers. En effet, les secteurs les plus sensibles aux fluctuations de l’activité économique sont touchés en premier lieu par les craintes des dernières mesures de restriction prévues dans certains pays pour contrer l’épidémie du Covid 19.

Ainsi, l’indice Stoxx de l’énergie lâche 1,55 %. Ceux de l’automobile et des matières premières perdent respectivement 1,75 % et 1,43 %. Dans les secteurs du transport aérien et du tourisme, Air France-KLM cède 3,71 %. De son côté, Lufthansa chute de 2,29 % tandis que le titre IAG recule de 3,57 %. Quant au tour-opérateur TUI, il est en baisse de 8,52 %.