Plainte contre EDF à Flamanville sur des « négligences environnementales »

  •   Le 26/08/2020 à 10h51
  •   DEHOUI Lionel

En ce mardi 25 août 2020, plusieurs sont les secteurs qui font sujets d’actualité. Le secteur environnemental a été particulièrement abordé par les organes de presse. Ils ont commencé par le point sur l’attitude des pompiers face aux incendies en Californie. Ensuite, ils ont évoqué la progression de la tempête tropicale Laura qui deviendra très bientôt un ouragan. C’est certainement sous cette forme qu’elle touchera les États-Unis après ses ravages en Haïti en République dominicaine. Sur le plan environnemental français, l’actualité donne les nouvelles au sujet du violent incendie de ce lundi. C’était à une cinquantaine de kilomètres de la ville française de Marseille et l’incendie a brûlé plus de 300 hectares de végétation. Toujours au plan environnemental, un sujet en rapport avec la justice est abordé. Il s’agit de la plainte contre EDF sur certaines négligences environnementales à Flamanville. Voici ce qu’il faut savoir sur ce dossier judiciaire.

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Plusieurs infractions soulignées

Tout a débuté ce mardi suite à « l’annonce d’un réseau ». Il s’agit du réseau « Sortir du nucléaire ». Ce dernier a annoncé avoir déposé une plainte contre la société « Électricité de France » (EDF). Il s’est basé exclusivement sur plusieurs dizaines d’infractions qu’a commises la société vis-à-vis de la protection de l’environnement sur son site de Flamanville (Manche). C’est en effet à travers un communiqué officiel que l’ONG a fait part de son mécontentement.

Concrètement, l’ONG a déploré les malfaçons du réacteur EPR tout en soulignant qu’elles ne représentent pas le seul scandale qu’on remarque sur le site de Flamanville. C’est dans ce communiqué que le réseau faisait savoir qu’elle venait de porter plainte contre EDF pour un ensemble de 36 infractions. Elle a toutefois souligné que ces faits sont susceptibles d’engendrer des pollutions très graves. Ils mettront même en danger les individus qui interviennent sur ledit site selon l’ONG.

 

Le fondement de la plainte contre EDF

À en croire le communiqué fait par le réseau « Sortir du nucléaire », l’ONG affirme qu’elle s’est basée sur un rapport de l’ASN. Au passage, l’ASN n’est rien d’autre que l’Autorité de Sûreté Nucléaire. Selon le communiqué, ledit rapport date d’un peu plus d’un an, soit depuis juillet 2019. C’est un rapport qui a dressé de façon détaillée le bilan d’une visite d’inspection effectuée le mois précédent. Il parle en occurrence de la protection de l’environnement.

Pour s’expliquer, le réseau s’est fait très clair. Il estime en effet que ce fameux rapport d’inspection est la preuve qui explique d’inquiétantes négligences durant la gestion de substances dangereuses. Ces inquiétudes mises en exergue par l’ONG concernent non seulement les deux réacteurs en fonctionnement, mais aussi l’EPR qui est en construction. L’ONG a précisé que la plainte a été déposée à la règlementation nucléaire et environnementale.

 

EDF déjà sanctionnée par le passé

Durant ce second semestre 2020, ce n’est pas la première fois qu’EDF a été appelé à faire face à la justice. En fin du mois de juillet dernier, la société avait été déjà sanctionnée par l’AMF, soit l’Autorité des Marchés Financiers. La raison évoquée par la commission des sanctions de l’AMF était la diffusion d’une fausse information sur le projet de construction d’une centrale nucléaire au Royaume-Uni. EDF s’était vue infliger 5 millions d’euros comme amende.