PIZZORNO : activité en baisse sur l'ensemble de l'exercice 2020

  •   Le 06/06/2021 à 13h16
  •   DEHOUI Lionel

L'exercice 2020 du groupe PIZZORNO Environnement s'est déroulé dans un contexte difficile marqué par la crise sanitaire de Covid-19. Par conséquent, son activité a connu un recul sur l'ensemble de l'année passée. Toutefois, l'entreprise a su s'appuyer sur la solidité et la résilience de ses métiers pour limiter la chute.

PIZZORNO : activité en baisse sur l'ensemble de l'exercice 2020
Droit image : Shinya Suzuki - Flickr

Point global de l'activité en 2020

Sur l'ensemble de l'exercice 2020, PIZZORNO Environnement a réalisé un chiffre d'affaires de 198,7 millions d'euros. Il est en régression de 8,7 % sur la période d'un an. Le CA annuel du groupe est notamment pénalisé par les arrêts de contrats qui sont en grande partie non rentables.

Il est également impacté par la baisse des volumes occasionnée par les mesures de confinement liées à la pandémie de coronavirus. Par ailleurs, à fin décembre 2020, l'Excédent brut d'Exploitation s'affiche à 26,9 millions d'euros, à comparer à un montant de 23,5 millions d'euros au titre de l'exercice précédent. Il fait ressortir un taux de marge d'EBE en progression de 3 points à 14 %.

 

Bilan annuel par division

Au titre de l'exercice de l'an dernier, l'activité Propreté affiche une légère baisse de 5,4 % pour s'établir à 159 millions d'euros. Cette chute est due à la suspension du contrat des 10e et 18e arrondissements de Paris. Elle est également causée par le non-renouvellement volontaire de deux contrats déficitaires au Maroc (Fnideq et M'Diq).

Par ailleurs, cette division a connu une régression en raison de la suspension de certaines activités durant les périodes de confinement. De son côté, l'activité Traitement-Valorisation s'inscrit également dans cette dynamique de repli. Elle a chuté de 19,8 % sur l'ensemble de l'exercice 2020.

 

À propos de la situation financière du groupe

Au titre de l'exercice écoulé, PIZZORNO affiche une structure financière solide. La capacité d'Auto-Financement (après coût de l'endettement financier net et impôt) s'établit à 21,1 millions d'euros, comparés à 24,2 millions d'euros un an plus tôt. Par ailleurs, l'activité du groupe a généré des flux de trésorerie positifs.

Ils ressortent à 20,2 millions en fin d'exercice 2020 contre 15,9 millions d'euros un an auparavant. Sur l'ensemble de l'an dernier, les opérations d'investissement ont généré des flux nets de trésorerie estimés à 28,6 millions d'euros contre 17,6 millions d'euros à l'issue de l'exercice précédent.

À fin décembre 2020, la trésorerie de PIZZORNO Environnement ressort à un niveau très élevé. Elle s'élève à 33,9 millions d'euros contre 28,4 millions d'euros à la même période de l'exercice précédent.

 

Confirmation des objectifs 2021

En début d'exercice 2021, PIZZORNO Environnement a poursuivi sa dynamique commerciale. Ce qui lui a permis de remporter déjà un grand nombre de contrats. Aussi, l'entreprise a renouvelé plusieurs contrats dans le cadre de la poursuite de ses actions de fidélisation client.

Par ailleurs, le groupe a confirmé ses objectifs de départ, malgré un contexte économique difficile. Ainsi, pour cette année, la société continue de tabler sur un chiffre d'affaires situé entre 200 millions d'euros et 205 millions d'euros.

De plus, PIZZORNO s'attend à une amélioration de sa performance opérationnelle. Par conséquent, l'entreprise devrait enregistrer un EBE situé dans la fourchette de 30 millions d'euros à 35 millions d'euros. Quant aux investissements, ils devraient être estimés à un montant compris entre 28 millions d'euros et 30 millions d'euros.