Philips mène des négociations avec des groupes chinois

  •   Le 07/01/2021 à 13h07
  •   DEHOUI Lionel

Basée à Amsterdam, la société Philips fait partie des incontournables en matière d’électroménager. Elle envisage de céder son pôle électroménager afin de disposer de fonds pour réaliser des acquisitions. Dans ce cadre, l’entreprise négocie avec plusieurs groupes chinois. Ces derniers lui ont soumis diverses offres à étudier.     

--- Publicité ---
Trader l'action Philips !
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Philips mène des négociations avec des groupes chinois
Droit image : Chuwa (Francis) - Flickr

Plusieurs candidats en liste pour acquérir l’activité Domestic appliances

La société Philips est engagée depuis quelque temps dans des négociations avec des groupes chinois. En effet, l’entreprise a mis en vente sur le marché son pôle électroménager dénommé « Domestic appliances ». Dès lors, celui-ci a déjà fait objet de nombreuses offres pour son acquisition.

Plusieurs candidats ont donc formulé au groupe des propositions afin de racheter l’activité Domestic appliances. L’entreprise en est déjà à un second tour pour les offres qui lui sont soumises. Les potentiels acheteurs encore en liste sont des groupes chinois. Parmi ceux-ci, on retrouve la société CDH Investments et le fabricant d’appareils électroménagers TCL Technology Group qui se trouve en partenariat avec Citic Capital.

Enfin, figure sur la liste des potentiels acquéreurs, la société d’investissement asiatique Hillhouse Capital. Selon l’agence de presse Bloomberg, Philips avait suscité au départ, l’intérêt de plusieurs grandes entreprises de capital-investissement américaines et européennes. Il s’agit notamment d’Apollo Global Management, Advent International, PAI Partners et CVC Capital Partners.

 

Philips espère boucler l’opération sur Domestic appliances en 2021

Les informations relatives aux négociations sur la vente de son pôle électroménager ont permis à Philips de connaître une hausse sur les marchés actions. Ainsi, le titre a gagné près de 1 % en bourse. Par ailleurs, le groupe souhaite finaliser le plus tôt possible l’opération sur la cession du Domestic appliances. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles l’entreprise a présélectionné des prétendants asiatiques pour acquérir son pôle électroménager.

Par ailleurs, le troisième trimestre 2021 est le moment idéal pour boucler ladite opération, selon la prévision du groupe. Celle-ci pourrait se faire sous la forme d’une cession ou sous celle d’une IPO. D’après Aurel BGC, au terme de la vente de l’activité Domestic appliances, Philips se concentrera sur les technologies dans le secteur de la santé.

 

À propos de la valeur du Domestic appliances

Domestic appliances représente le pôle électroménager de Philips. Celui-ci regroupe plusieurs équipements tels que : des machines à café, des robots de cuisine et des purificateurs d’air. Par ailleurs, l’activité a généré près de 2,3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019.

Ce montant correspond à environ 12 % du chiffre d’affaires total de l’entreprise. Il fait également objet d’une marge d’EBITA estimée entre 11 et 12 % par l’analyste Oddo. L’activité du groupe au cours de cette année avait enregistré une croissance de 5 %.

En outre, la valeur du Domestic appliances pourrait être évaluée à un montant qui se situe entre 2,8 millions d’euros et 3,3 millions d’euros. Cet argent sera utilisé par Philips pour réaliser des acquisitions, signale l’analyste.

Toutefois, Oddo estime que les objectifs de moyen terme définis récemment par l’entreprise font état d’une grande ambition. Aussi, il confirme son avis neutre sur le titre avec un objectif de 45E.