Pétrole - Un accord de l’Opep+ si les USA se joignent aux efforts

  •   Le 08/04/2020 à 10h40
  •   DEHOUI Lionel

Selon plusieurs sources de l’Opep+, « sans les USA, pas d’accord ». Du côté des États-Unis, Donald Trump a été assez clair dans sa déclaration sur les négociations et sur l’implication des géants pétroliers américains. Le Président américain affirme que « cela se produit de manière automatique ». Il précise « personne ne m’a posé cette question pour le moment, donc nous verrons ce qui va se passer ». Toutefois, la situation actuelle reste tendue. Le monde entier attend la conclusion d’un accord entre les principaux pays producteurs de pétrole. Mais le bras de fer continue entre la Russie et l’Arabie saoudite. Les acteurs du secteur pétrolier espèrent juste qu’à l’issue des pourparlers que les principaux producteurs puissent s’entendre pour réduire la production du pétrole. Les pays concernés devront une fois encore discuter dès le jeudi par téléconférence et ils souhaitent que les USA participent aux efforts à fournir.

--- Publicité ---
Trader le pétrole !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Pétrole - Un accord de l’Opep+ si les USA se joignent aux efforts
Droit image : ben klocek - Flickr

Le secteur en baisse

La crise sanitaire engendrée par le Covid-19 ne connait ni frontière ni secteur d’activité. Il ravage tout sur son passage. Le secteur du pétrole aussi a été mis à genou et enregistre une baisse conséquente de sa demande mondiale. En effet, celle-ci a connu une baisse importante allant jusqu’à 30%, soit une perte importante de 30 millions de barils dans une journée. Dans le même temps, la Russie et l’Arabie saoudite inondent le marché.

Les deux puissances pétrolières en conflit ont jonché le marché du secteur avec une production accrue. La décision d’amener d’autres pays comme les États-Unis à réduire leur production émane de l’Opep+. Cette dernière désire généraliser la situation pour que tous les pays s’en sortent au mieux. Selon des sources sûres, la réunion de l’Opep+ qui se fera par visioconférence commencera à 14H00 GMT ce jeudi. Par ailleurs, l’Opep+ représente l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole.

 

Le pourcentage de réduction et les USA

Les tractations sont en cours depuis la semaine dernière entre les membres de l’OPEP et ses collaborateurs à l’image de la Russie. Le centre des débats est bien évidemment la réduction de la production de pétrole à raison de 10% de la demande mondiale. Mais les USA restent en marge de tout engagement en vue de la signature d’un quelconque accord. Ils ont manifesté leur encouragement pour la bonne marche des discussions sur la question.

En effet, au nom de certaines lois antitrust, les sociétés américaines se retrouvent dans l’incapacité de coordonner le flux ou le volume de leur production. C’est dans ce contexte que le président américain laissait entendre que l’organisation (Opep) n’avait pas encore cherché à intégrer les compagnies américaines dans son secteur pétrolier. L’Opep ne lui avait pas demandé de réduire leur production qui était déjà en baisse la semaine dernière.

Information : La réduction devrait permettre de soutenir les prix du pétrole. Dès le vendredi, les différents ministres de l’Energie des membres du G20 devront se réunir pour examiner la possibilité d’engager les USA dans la signature d’un nouvel accord. Avec la crise sanitaire, cette réunion se fera par visioconférence avec les représentants des organisations internationales.