Le patron d’Amazon gagne 24 milliards de dollars depuis le début de la crise du Covid-19

  •   Le 17/04/2020 à 03h04
  •   DEHOUI Lionel

Les secteurs d’activité ploient sous le Covid-19 dont la pandémie paralyse les peuples. Les gouvernements avaient décrété les uns après les autres l’entrée en confinement de leur population. La conséquence est visible chez les entrepreneurs qui ont enregistré des chutes. Mais le patron d’Amazon Jeff Bezos surprend avec des gains énormes depuis janvier jusqu’à ce jeudi. La seule raison qui explique ce fait est que ses ventes en ligne ont explosé sur sa plateforme. Des chiffres sont annoncés pour évaluer le gain opéré par l’homme d’affaires. En effet, le patron du groupe Amazon a accumulé plus de 24 milliards de dollars depuis les premiers jours de 2020. Les mesures de confinement à travers le monde pour arrêter le Covid-19 ont boosté les activités d’Amazon sur internet. Il faut regarder du côté de la Bourse de Wall Street pour voir les répercussions de cette hausse.

--- Publicité ---
Trader l’action Amazon !
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Le patron d’Amazon gagne 24 milliards de dollars depuis le début de la crise du Covid-19

Cours d’Amazon à Wall Street

En réalité, les effets de l’augmentation des demandes en ligne sont directs sur le cours du groupe Amazon à la Bourse de Wall Street. C’est depuis le mardi que le groupe a pris 5,3% à Wall Street avec une action qui coûte 2.250 dollars. Le total de sa valorisation à la Bourse correspond donc à 1.100 milliards. Or, l’homme d’affaires Jeff Bezos dispose de 11% des actions d’Amazon. Il en est donc l’actionnaire majoritaire.

 

Le gain de Jeff dans la crise

Avec sa part au sein d’Amazon, Jeff a engrangé plusieurs millions de dollars et sa fortune atteint 138 milliards de dollars. Ce sont des chiffres révélés par le Bloomberg Billionaires Index en ce temps de pandémie. Le milliardaire annonçait en début avril qu’il aiderait les banques alimentaires américaines en leur faisant un don de 100 millions de dollars. Cette somme leur servira pour bien gérer les sollicitations croissantes de soutien alimentaire sur les sols américains.

En ce temps où les entreprises perdent de l’argent chaque jour à cause de la pandémie, le cas d’Amazon est bien étrange. Alors que Jeff engrangeait des millions, le top 500 des plus riches au monde perdait plus de 553 milliards de dollars en cumulé. Cette perte est enregistrée depuis les premiers jours du mois de janvier 2020. Il est clair que le patron du groupe Amazon est la particularité de l’histoire.

 

Jeff n’est pas le seul

Néanmoins, il suffit de bien diriger son regard pour comprendre qu’il n’est pas le seul à faire des profits depuis le début de la crise. Il existe d’autres personnes qui arrivent à tirer leur épingle du jeu comme Jeff Bezos. En effet, la liste commence par le créateur de l’application « Zoom » servant à faire les visioconférences. Il s’appelle Eric Yuan et serait en train de profiter de son invention, mais également des fruits qu’elle génère.

Le total de la fortune d’Eric Yan est de 7,4 milliards de dollars, soit le double de sa richesse d’avant la crise. Il est précédé du directeur général de Tesla et PDG de SpaceX monsieur Elon Musk avec 10 milliards de dollars. Pour l’heure, le soleil brille du côté d’Amazon qui a annoncé lundi avoir fait le recrutement de 100 000 personnes. Il recrutera 75 000 salariés encore afin de satisfaire les commandes des internautes.