Lancement d’un accélérateur de santé par Orange, Sanofi, Capgemini et Generali

  •   Le 11/06/2021 à 07h46
  •   HARMANT Adeline

Les groupes Orange, Sanofi, Capgemini et Generali ont annoncé hier le lancement de leur incubateur européen de e-santé appelé Future4Care et leur volonté d’en faire un acteur de premier rang sur le plan mondial. Ils ont ainsi investi plus de 24 millions d’euros dans ce projet dans le but d’accompagner une centaine de start-ups dans le domaine de la santé numérique.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Lancement d’un accélérateur de santé par Orange, Sanofi, Capgemini et Generali
Droit image : arekz - Flickr

Un projet annoncé en 2020 :

C’est en 2020 soit il y a 6 mois que les quatre entreprises avaient annoncé les contours de ce projet innovant. Hier, elles ont annoncé le démarrage de cette société commune Future4Care ou F4C qui est un incubateur ou accélérateur de start-ups européennes dans le secteur de la e-santé.

L’ambition des partenaires est de créer le plus grand écosystème d’innovation en e-santé en Europe et ces derniers affirment que toutes les compétences technologiques pour prendre le leadership dans ce domaine sont présentes en France ou sur le plan européen et que le projet peut être aussi compétitif qu’un hub comme celui de Boston Cambridge aux Etats-Unis.

Au total, 24 millions d’euros ont d’ores et déjà été engagés dans cette entreprise pour constituer son capital de départ. Une quinzaine de partenaires industriels vont également rejoindre le projer et payer une cotisation.

En parallèle, les start-ups vont quant à elles s’acquitter d’un abonnement pour leur hébergement au sein de l’incubateur.

 

Que propose Future4Care ?

La société Future4Care a pour but de collaborer avec des acteurs de la santé, de la technologie, de l’assurance, des hôpitaux publics ou privés, des associations de patients, des régulateurs et des écoles et universités dans le but de permettre aux start-ups hébergées d’avoir un accès direct et facile à l’ensemble des acteurs de ce système.

Cette société est donc vue comme une initiative complémentaire et non concurrente de Paris Santé Campus, qui est le campus de recherche et d’innovation en santé numérique annoncé fin 2020 par le gouvernement et dont l’ouverture sera effective en 2028 sur le site de l’hôpital du Val de Grâce à Paris et qui comptera certains acteurs publics dont l’Inserm.

Ainsi, Future4Care prévoit d’héberger et d’accompagner une centaine de start-ups européennes spécialisées dans la e-santé et dans tous les domaines. Ces start-ups seront choisies sur candidature libre ou par le biais d’appels à projets prévus par la société et les deux premiers appels qui seront lancés en septembre 2021 concernent la prise en charge de patients à distance et la médecine personnalisée.

Les start-ups seront déjà structurées et matures et auront dépassé la preuve du concept puisque l’objectif de F4C est de les accompagner rapidement vers le marché. La société précise qu’elle ne sera pas un investisseur mais bien un accompagnateur de ces start-ups.

L’incubateur sera implanté au Biopark de Paris et sera inauguré en décembre et une plateforme digitale d’échanges et également en phase de lancement.