L’once d’or peut-elle atteindre les 3 000 dollars ?

  •   Le 16/09/2020 à 06h59
  •   HARMANT Adeline

Plusieurs facteurs actuels semblent pousser les banques et certains analystes de renom à envisager que l’once d’or puisse franchir les 3 000 dollars. Cela tient notamment à la crainte d’une deuxième vague de Covid-19, mais aussi aux tensions entre la Chine et les Etats-Unis ou encore les incertitudes concernant l’élection présidentielle américaine. Rappelons que le seuil des 2 000 dollars a déjà été franchi par l’or durant le mois d’août et que le niveau des 2 063 dollars a même été atteint le 6 août dernier.

--- Publicité ---
Trader l’or maintenant !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
L’once d’or peut-elle atteindre les 3 000 dollars ?

Une envolée de l’or qui rappelle celle de 2008 :

Cela ne serait pas la première fois que l’once d’or connait une telle tendance haussière puisqu’avec la crise de 2008, il avait déjà battu des records. Cela tient principalement au statut de valeur-refuge de cet actif puisque les investisseurs préfèrent généralement y reporter leurs capitaux quand les marchés actions chutent.

L’inflation joue aussi un rôle important dans l’appréciation du cours de l’or. Mais cette inflation ne se ressent pas encore aujourd’hui même si les investisseurs s’attendent à ce qu’elle augmente rapidement. La Réserve Fédérale américaine a en effet expliqué qu’elle laisserait filer l’inflation jusqu’à 2.5% sans une remontée des taux.

Selon les analystes, il y a en effet de fortes chances pour que la crise du Covid soit plus rapidement résolue que la crise de l’inflation de 2008 et entraine donc une hausse de l’inflation. Toutes les mesures qui ont été mises en place par les gouvernements dans le but de relancer l’économie après le confinement sont en effet susceptibles d’entrainer une augmentation de l’inflation.

 

Une baisse du dollar qui pourrait faire encore grimper l’or :

Un autre argument en faveur d’une envolée de l’or vers les 3 000 dollars de l’once concerne cette fois la valeur du dollar américain qui s’est récemment dépréciée suite notamment à l’annonce du plan de relance historique de l’Union Européenne. La baisse du billet vert a ainsi tendance à profiter à l’or puisque cela favorise le taux de change à l’achat sur cette matière première. Or, les spécialistes du Forex s’attendent à ce que le dollar perde encore de la valeur dans les mois à venir.

De plus, les investisseurs qui s’intéressent à l’or sont aujourd’hui plus nombreux qu’avant avec les épargnants qui souhaitent sécuriser leurs capitaux notamment. Quant à la spéculation, elle reste bien entendu également très forte malgré le frein qu’ont tenté de mettre en place les autorités au début de la crise avec un renforcement des règles sur le marché à terme de New-York.

Enfin, notons que l’approche des élections américaines augmente l’instabilité boursière et sert également de levier pour l’or. On note pourtant que l’or a également légèrement baissé au début du mois de mars avec la chute des actions. L’or n’est donc pas invincible et une hausse jusqu’au nouveau record historique des 3 000 dollars de l’once laisse encore certains investisseurs et analystes sceptiques.