Lagardère Sport : Une offre de rachat déposée

  •   Le 16/12/2019 à 11h51
  •   HARMANT Adeline

Ce matin, deux actualités majeures sont venues impacter le cours de l’action Lagardère. Nous avons tout d’abord appris qu’une offre de rachat a été déposée pour Lagardère Sport puis que la Chambre de Commerce Internationale de Genève a refusé de maintenir en urgence l’application du contrat d’agence résilié par la CAF. Découvrons ensemble un peu plus d’informations à propos de ces annonces.

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Lagardère Sport : Une offre de rachat déposée
Droit image : Laurent Grassin - Flickr

Une offre de rachat déposée ce matin pour 75% de Lagardère Sport :

La première annonce de ce matin concerne une offre de rachat effectuée par H.IG Capital et qui concerne 75% de Lagardère Sports et qui permettrait à cette filiale d’être valorisée à 110 millions d’euros environ. Quant à la branche Lagardère Sports and Entertainment, elle serait valorisée à près de 150 millions d’euros.

Cette annonce arrive au moment d’une autre problématique de Lagardère que nous allons aborder plus bas et permet ainsi d’anticiper une reconnaissance de dépréciation qu’on estime entre 210 et 240 millions d’euros par la résiliation unilatérale du contrat avec la CAF. Dans ce but, la réalisation de cette transaction devrait intervenir idéalement avant la fin du premier trimestre 2020.

Rappelons également que le groupe Lagardère entend tenir un Investor Day en début d’année 2020, à l’occasion de la publication de ses résultats annuels de 2019 et au cours duquel il devra présenter sa stratégie nouvelle, ses perspectives ainsi que la performance opérationnelle des activités de Lagardère Publishing et de Lagardère Travel Retail.

On surveillera donc avec le plus grand intérêt cette offre et l’obtention des accords nécessaires à cette transaction future dans les semaines et mois à venir.

 

L’ICC de Genève refuse de maintenir le contrat d’agence résilié par la CAF :

Une autre annonce importante à prendre en compte ce matin concerne, comme nous l’avons évoqué plus haut, le refus de la part de la Chambre de Commerce Internationale ou ICC de maintenir en urgence l’application du contrat d’agence résilié unilatéralement par la CAF et dans l’attente de la procédure d’arbitrage de fond.

Cependant et dans le cadre de cette annonce, le groupe Lagardère a tenu à préciser que l’arbitre d’urgence n’a absolument pas statué sur le fond de ce litige car il n’en a pas la compétence. Il indique également que la procédure d’urgence ne présage donc en rien de l’issue d’une future procédure d’arbitrage au fond.

Dans le communiqué publié ce matin, le groupe s’est notamment exprimé de cette manière : « Dans ces conditions, Lagardère va poursuivre avec détermination et fermeté la procédure d'arbitrage au fond afin d'obtenir de la CAF la réparation de son préjudice. »

On gardera donc également un œil attentif sur cette actualité qui risque de connaitre certains rebondissements dans les prochains jours.

Ces deux annonces vont bien entendu influencer les investisseurs et donc le cours de l’action Lagardère et nous vous conseillons vivement d’en tenir compte dans le cadre de votre analyse fondamentale ainsi que de l’analyse technique de cette valeur.