Ninety One : Déjà en décollecte durant son premier exercice

  •   Le 04/06/2021 à 11h18
  •   DEHOUI Lionel

Ninety One“ œuvre quotidiennement pour faire la différence positive auprès de ses clients. Depuis sa création, le groupe a élargi son ambition ainsi que son domaine d’action à travers le monde entier. Le principal objectif du groupe est d’investir pour un meilleur lendemain comme il en témoigne via sa culture et ses prises de décisions. Il enregistre une décollecte lors de son premier exercice.

Ninety One : Déjà en décollecte durant son premier exercice

Décollecte après une collecte en 2020

Le groupe Ninety One est devenu une filiale d’Investec Group en mars 2020. Il fait objet de plusieurs rachats allant jusqu’à 200 millions de livres sterling pour le compte de sa première année d’existence. Un exercice que la société bancaire et gestionnaire de patrimoine international a clôturé en fin mars dernier. Rappelons qu’au cours de l’année 2020, la société avait réussi à faire une collecte de 6 milliards de livres.

La décollecte subie par l’entreprise anglo-sud-africaine concerne principalement les actions (soit -3,2 milliards de livres). Dans le même temps, les différentes stratégies obligataires déployées par la société cotée à la Bourse de Londres lui ont permis d’attirer 3,6 milliards de livres. Il faut souligner que les clients exerçant sur le marché britannique se sont plus manifestés. À eux seuls, ils totalisent plus de 1,5 milliard de livres des rachats nets enregistrés par Ninety One.

Remarque : Quant aux clients africains, ils ont assuré 1,7 milliard de livres de la collecte.

 

Encours et bénéfice de Ninety One

Les chiffres enregistrés par la société Ninety One, cotée également à la Bourse de Johannesburg, sont bien impressionnants pour sa première. Elle a en effet vu ses encours ressortir en croissance significative de 27 % sur les douze mois de l’exercice. Ils culminent à plus de 130,9 milliards de livres.

La société fondée par Hendrik du Toit (également directeur général), a réalisé un second semestre plus favorable. Son activité pendant cette seconde partie de l’année a été marquée par une amélioration notable de ses flux. Par conséquent, elle dispose d’un solide pipeline à l’entame de ce nouvel exercice.

Dans la même dynamique, Ninety One a enregistré une hausse de 3 % de son bénéfice avant impôts. Celui-ci s’affiche à plus de 204,1 millions de livres avec un bénéfice d’exploitation ajusté dans le même sillage (+9 % à 206,2 millions de livres sterling).

 

Un nouveau directeur marketing pour Ninety One

L’autre actualité de la société créée en Afrique du Sud est la nomination d’un nouveau Directeur du marketing. Le rôle de celui-ci est d’assurer la direction des efforts de marketing de la société à travers le monde entier. Il sera donc actif dans les domaines de la marque, du marketing d’investissement, des opérations de marketing, des communications d’entreprises et de la stratégie numérique.

En fin de compte, c’est bien Malcolm Fried que le gestionnaire d’investissements mondial très actif et indépendant a nommé directeur du marketing. L’homme vient occuper ce poste après cinq années passées à Investec Group dans les mêmes fonctions. Il avait démontré tout son savoir-faire dans sa collaboration avec Ninety One sur le rebranding au cours de la séparation du groupe Investec (mars 2020).