Netflix : la société recrute des abonnés, mais déçoit finalement

  •   Le 02/05/2021 à 08h48
  •   DEHOUI Lionel

Après la hausse importante du nombre d’abonnés à l’issue de l’exercice 2020, Netflix a enregistré un effectif d’abonnés assez faible au premier trimestre 2021. Cependant, le groupe promet de faire mieux au T2. Découvrez ci-après les détails sur cette situation plus ou moins embarrassante.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Netflix : la société recrute des abonnés, mais déçoit finalement
Droit image : Stock Catalog - Flickr

Impact de la crise sanitaire sur l’activité de Netflix

Il suffit de consulter les résultats trimestriels du groupe Netflix pour se rendre compte qu’il a enregistré moins de nouveaux abonnés au premier trimestre 2021. Il faut souligner avant tout que la crise sanitaire causée par la Covid-19 a eu des influences sur l’augmentation de la taille du catalogue de l’entreprise. Cette dernière a été confrontée à des retards de production en raison de la pandémie.

Pour rappel, Netflix a enregistré une hausse rapide de l’effectif de ses abonnés l’année dernière. Cette croissance était la conséquence immédiate des mesures de confinement adoptées pour contrer l’épidémie du coronavirus. Cette année, la société a dévoilé des chiffres très en dessous des prévisions, selon le consensus.

 

Recrutement d’abonnés décevant et objectifs du T2

Selon les données du groupe Netflix, il a recruté au total plus de 3,98 millions d’abonnés payants pour le compte des trois premiers mois de 2021. Cependant, le consensus tablait sur une base d’abonnés de 6,25 millions d’euros sur cette période. Ce qui illustre une importante chute décevante.

Par ailleurs, cette mauvaise performance n’a pas entraîné une perte de confiance chez le spécialiste des films vidéo en ligne. Au contraire, il se montre très optimiste pour le prochain trimestre. En effet, Netflix table sur une augmentation de son effectif d’abonnés à hauteur d’un million au deuxième trimestre. Quant au consensus, il prévoyait plus de 4,8 millions d’abonnés.

En outre, il y aura une continuité du dynamisme de ralentissement des recrutements d’abonnés à en croire les observateurs. La multiplication des campagnes de vaccination permettra également la réouverture des cinémas ainsi que la reprise des manifestations sportives publiques.

 

Chiffre d’affaires légèrement supérieur au consensus

Le marché du streaming est envahi par plusieurs entreprises ayant les mêmes compétences que Netflix. Ce qui amène le groupe à se confronter aux appétits de ses concurrents ayant une certaine puissance sur le plan financier. La concurrence est donc de plus en plus rude avec les grandes sociétés comme la filiale d’AT&T (HBO) et Walt Disney.

Par ailleurs, Netflix a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 7,16 milliards de dollars au titre du premier trimestre 2021. Un total qui correspond à 5,95 milliards d’euros. De son côté, le marché anticipait un CA de 7,13 milliards de dollars.

Le chiffre d’affaires enregistré au T1-2021 fait donc état d’une légère amélioration par rapport aux prévisions du marché. Pour rappel, au cours de la même période de l’année dernière, le consensus avait visé un montant de 5,77 milliards de dollars.

Aussi, plus de 3,75 dollars par action ont été enregistrés hors éléments exceptionnels à titre de bénéfice pour le premier trimestre. Or, le marché tablait sur 2,97 dollars.

Voilà donc l’essentiel à retenir sur l’actualité du géant Netflix.