Concurrence de Disney et Apple pour Netflix

  •   Le 22/01/2020 à 12h53
  •   HARMANT Adeline

Le groupe Netflix connait actuellement une hausse de sa concurrence, notamment avec l’avènement des services d’Apple et de Disney sur son segment. Le groupe a ainsi émis des perspectives prudentes ce matin que nous vous proposons de découvrir ici plus en détails.

--- Publicité ---
Trader l’action Netflix !
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Concurrence de Disney et Apple pour Netflix
Droit image : Stock Catalog - Flickr

Une prudence clairement affichée par Netflix :

Le groupe Netflix a donc fait preuve de prudence quant à ses perspectives 2020 après avoir uniquement recruté 550 000 nouveaux abonnés aux Etats-Unis et au Canada, deux pays qui génèrent la plus grande part du chiffre d’affaires de l’entreprise.

Cette donnée fait en effet partie des éléments pris en compte par les investisseurs sur cette valeur alors que le groupe insiste sur l’internationalisation de ses activités et les 8.8 millions d’abonnés nouveaux lors du dernier trimestre. Dans son communiqué paru ce matin, le groupe américain annonce : « Le streaming est un phénomène mondial et nous travaillons d'arrache pied pour consolider notre progression antérieure. »

Rappelons cependant que l’entreprise attendait plus de 600 000 abonnés aux USA et au Canada en octobre en annonçant être en mesure de faire face à la concurrence des deux géants Apple TV+ et Disney +. Par ailleurs et pour le premier trimestre de cette nouvelle année, le groupe table sur seulement 7 millions d’abonnés supplémentaires alors qu’elle en avait recruté plus de 10 millions l’année dernière.

Le groupe américain donne des explications à cette prévision par le biais de différents facteurs dont un maintien des désabonnements aux Etats-Unis qui est légèrement supérieur aux attentes. Spencer Neumann, l’actuel directeur financier de Netflix a ainsi expliqué que ce phénomène est dû à une combinaison du prix et de la concurrence étant donné que les abonnements de Netflix sont plus chers que ceux de ses principaux concurrents sur ces secteurs géographiques qui misent justement sur cette stratégie pour être plus compétitifs et séduire davantage de clients.

 

Les bons arguments avancés par Netflix pour contrer cette concurrence et rassurer les investisseurs :

Toujours dans le communiqué paru ce matin, le PDG du groupe Netflix, Reed Hastings, a insisté sur le fait que Netflix rencontre avant tout son succès depuis une vingtaine d’années par le fait qu’il donne du plaisir à des abonnés.

Netflix insiste notamment sur la programmation très forte prévue pour le deuxième trimestre 2020 avec notamment la saison 4 de la série Casa el Papel ou encore plusieurs investissements majeurs sur des produits plus régionaux.

Le groupe anticipe également une internationalisation de la concurrence dans l’année à venir et se montre donc prudent quant à la façon dont il analyse l’impact de celle-ci sur ses activités. Netflix investit bien entendu des sommes importantes dans le but de s’attirer les faveurs de stars du grand écran et ainsi produire des programmes forts. Il a notamment indiqué qu’il arrivait en tête des nominations aux Oscars cette année avec 24 nominations contre seulement 23 pour Disney et 20 pour Sony. On attend donc avec impatience les récompenses de cette cérémonie.