Néovacs annonce une levée de fonds d’un million d’euros

  •   Le 23/12/2020 à 06h02
  •   DEHOUI Lionel

Le groupe Néovacs a annoncé une levée de fonds. La souscription a été faite par European High Growth Opportunities Securitization Fund pour une valeur nominale d’un million d’euros et par le tirage de 1 tranche D’OCEANE-BSA.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Néovacs annonce une levée de fonds d’un million d’euros

L’intérêt de cette levée de fonds

Le produit net de l’opération est estimé à 970 000 euros. Ainsi, 50 % de ce montant servira de financement pour le programme de recherche Kinoïde sur les énergies. Quant à l’autre moitié, elle sera destinée au renforcement des capacités d’investissement dans les meilleurs projets possibles. C’est le cas notamment des projets de développement de candidats médicaments (BioTech), ainsi que des dispositifs médicaux (MedTech).

À ce jour, 9 millions d’euros ont pu être levés grâce au tirage de 6 tranches d’OCEANE-BSA et de 4 tranches d’ORNANE. Ceci a été suivi par une émission de 79 999 998 BSA et a donné lieu à la création de 388 609 497 actions nouvelles.

Parmi lesdites actions, 74 238 673 serviront à couvrir les frais liés au contrat. De plus, elles pourront permettre de créer 100 499 998 actions nouvelles supplémentaires sur la base du dernier cours coté. Cependant, si un actionnaire détenait 1 % du capital avant les tirages, la part qui lui revient aujourd’hui serait de 0,27 %.

 

Les clauses liées à cette opération

Pour le tirage de 1 tranche d’OCEANE-BSA annoncé ce dimanche, 16 666 666 bons de souscription d’actions (BSA) seront émis. Ceci pourrait ainsi aboutir à la création de 66 666 666 actions nouvelles, sur la base du dernier cours coté. Si un actionnaire détenait 1 % du capital avant ce nouveau tirage, sa participation reviendra alors à 0,77 % après celui-ci.

Après ces différents tirages, la capacité résiduelle de financement reste de 35,9 M€, soit 33,0 M€ d’OCEANE et 2,9 M€ d’ORNANE. Ceci, sous réserve que les conditions prévues par les contrats soient remplies. Il s’agit d’une part des contrats existants entre Néovacs et European High Growth Opportunities Securitization Fund, et d’autre part ceux conclus avec HBR Investment Group.

Quant aux caractéristiques des OCEANE-BSA, ainsi que l’impact dilutif de l’opération, ils sont mentionnés dans l’annonce de presse du 18 mai 2020. En outre, l’établissement d’un prospectus pour demander l’approbation de l’AMF ne sera pas nécessaire pour cette émission.

Par ailleurs, toutes les informations indispensables sont disponibles sur le site Internet de la société, notamment le tableau de suivi des actions en circulation, des OCEANE-BSA et des ORNANE.

 

Le rôle des parties

Le souscripteur initial a pour rôle d’aider la société à lever progressivement des fonds. Sa mission n’est donc pas d’acheter des titres pour être actionnaire à long terme. Il a plutôt pour vocation de conserver les titres et de les vendre petit à petit sur le marché.

À cet effet, HBR Investment Group a mandaté Equitis Gestion en tant que fiduciaire, pour assurer une mission de fiducie-gestion. Celui-ci aura pour rôle de convertir les ORNANE et de vendre les actions de Néovacs selon les clauses du contrat de fiducie. Le produit des ventes sera ensuite transmis à HBR Investment Group, en qualité de constituant bénéficiaire de la fiducie.