La montée du Bitcoin (BTC) se fait-elle grâce aux institutionnels ou aux particuliers ?

Le Bitcoin a marqué de nouveaux records annuels en novembre. Les données fournies par Alcane Research montrent que le volume spot de la première cryptomonnaie marque un sommet en 2020. Alors qui est à l’origine de cette hausse, est-ce que ce sont les particuliers les investisseurs institutionnels qui achètent du bitcoin ?  

La montée du Bitcoin (BTC) se fait-elle grâce aux institutionnels ou aux particuliers ?

Nouveaux records au lendemain des élections américaines

Cette nouvelle hausse du Bitcoin a néanmoins démarré en octobre lorsque PayPal a annoncé le lancement de son propre service de cryptomonnaies permettant aux utilisateurs d’acheter, de détenir et de vendre des devises numériques sur son site et ses applications.

Cet engagement du géant des paiements en ligne n’a pas manqué de susciter l’intérêt des investisseurs dans les cryptomonnaies, notamment le Bitcoin. Depuis le 21 octobre, le Bitcoin a progressé de 35 %. À la mi-novembre, le Bitcoin se négocie autour de 16 000 dollars, accompagné de volumes records. Et l’avenir reste prometteur selon les analystes.

Il y a ainsi une nette hausse de la demande en Bitcoins au quatrième trimestre de 2020.

 

L’intérêt des investisseurs institutionnels continue d’augmenter

Non seulement le volume des transactions au comptant pour Bitcoin atteint des sommets en 2020, mais l’intérêt des institutions a également été soutenu tout au long du mois de novembre, avec de nombreuses sociétés de renom et des particuliers fortunés qui investissent dans le Bitcoin.

L’incertitude des marchés à la veille des élections américaines a poussé les investisseurs institutionnels à s’intéresser davantage aux actifs numériques. Au cours de la période de sept jours qui s’est terminée le 27 octobre, le trust Grayscale Bitcoin Trust, géré par Grayscale Investments a marqué de nouveaux records en flux hebdomadaires enregistrés depuis sa création, selon Cointelegraph. On estime que l’institution est en voie de détenir 500 000 BTC d’ici la fin 2020, soit 2,7 % des Bitcoins en circulation. En 2021, il pourrait en posséder jusqu’à 5 %.

En outre, des groupes tels que MicroStrategy, Square et Stone Ridge ont acheté le Bitcoin comme réserve de trésorerie, ce qui stimule la croissance de leurs revenus en 2020, ainsi que la croissance de la cryptomonnaie.

La même tendance peut être aussi observée au niveau des contrats à temps au niveau de la CME. Les récents rapports de la Commodity Futures Trading Commission montrent qu’il y a maintenant 102 grands investisseurs qui détiennent des positions en Bitcoins. Ce qui représente une augmentation de 126 % par rapport aux chiffres moyens observés tout au long de 2019.

Les particuliers ne sont pas en reste. Les nouveaux services de cryptomonnaies lancés par PayPal - qui compte plus de 286 millions d’utilisateurs - vont sans doute augmenter la demande auprès des particuliers.