Quel montant pour débuter en bourse ?

L’une des questions les plus préoccupantes des particuliers qui souhaitent investir en bourse pour la première fois concerne le budget à allouer à cet investissement. Il est vrai que la réponse à cette question est essentielle car il ne faut pas prendre à la légère une telle décision. Il faut par ailleurs tenir compte de différents critères comme les frais de courtage afin d’avoir une vision claire des possibilités offertes par notre capital. Voici donc quelques conseils pour savoir avec quel montant débuter en bourse.  

Quel montant pour débuter en bourse ?
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

 

Petit ou gros capital ?

Avant toute chose, il convient de faire un petit rappel quant aux risques du Forex. Comme pour tous les investissements financiers, la spéculation sur le Forex présente certains risques qu’il faut prendre en compte. Ainsi, l’argent que vous déposerez sur votre compte de trading doit être entièrement dédié à cette activité et vous devez veiller à ne jamais investir de l’argent dont vous pourriez avoir besoin pour vos dépenses quotidiennes.

Il paraît évident que le rendement futur de vos investissements en bourse dépend en grande partie de la somme que vous allez y consacrer au départ. Les dépôts trop petits peuvent empêcher de réaliser des opérations rentables. En effet, bien qu’aucun montant maximum ne soit conseillé, il est fortement conseillé de démarrer avec un dépôt initial suffisant. Cela est dû au fait que les petits capitaux peuvent être perdus plus rapidement en cas de période de crise sur les marchés, et que, sans autres fonds pour regagner la somme perdu, la carrière de spéculateur de l’actionnaire est arrêtée net. 

Sans compter qu’il faut tenir compte ici des frais de courtage, nécessaires et facturés par tous les intermédiaires.

 

Tenir compte des frais de courtage :

Chaque fois que des ordres de bourse sont passés par des particuliers, l’intermédiaire, soit la banque ou le courtier, se rémunère en facturant des frais de courtage. Généralement, ces frais s’élèvent à 0.50 à 4% du montant de la transaction dont le minimum doit être de 10€. Notons ici que le fait d’acheter puis de revendre un titre revient à effectuer deux opérations, chacune taxée du même pourcentage.

Aussi, pour que vos opérations soient rentables, vous devez gagner plus que ce que vous coûtent ces frais de courtage.  C’est pour cette raison que les petits investissements sont souvent pénalisés par rapport aux gros.

Il est en effet nécessaire pour les petits investissements, de gagner un pourcentage important pour combler la perte réalisée à cause des frais de courtage. Pour les plus gros investissements, les frais de courtage sont donc plus susceptibles de compenser ces frais tout en laissant une marge de bénéfices confortable.

 

Quelle somme est-il conseillé d’investir pour débuter en bourse ?

D’une manière générale, les traders professionnels conseillent aux débutants de ne pas investir moins de 2 000€ pour commencer à investir en bourse. Cette somme est en effet le minimum nécessaire pour prendre position sur quelques actifs. Cependant, elle ne permet pas de diversifier de manière homogène un portefeuille boursier.  Il est alors nécessaire de faire appel à un effet de levier plus important et donc plus risqué.

Pour mettre toutes les chances de votre côté en diversifiant au mieux votre portefeuille d’investissement, il est préférable d’investir entre 5 000 et 7 000€ voire 10 000€ si vous souhaitez réaliser des investissements sur différentes places boursières internationales.

Bien entendu, si vous ne disposez pas d’une telle somme, vous ne devez surtout pas vous endetter ou utiliser de l’argent qui vous serait utile pour trader. Un des moyens de faire des profits avec de plus petites sommes concerne l’achat des OPCVM investies en actions. Grâce à cette méthode, vous pourrez diversifier vos investissements en ne souscrivant qu’un seul et même produit de placement. Bien entendu, le rendement de ce type de produit n’est pas aussi important que dans le cadre d’investissements diversifiés auxquels vous aurez accès avec un capital de départ supérieur.

 

Comment évaluer la somme idéale à investir sur le Forex :

Comme nous venons de vous l’expliquer, il ne faut surtout pas déposer de somme trop faible sur votre compte de trading car vous risquez de perdre rapidement cet argent sans avoir la possibilité de vous « refaire ». D’un autre côté, vous ne devez pas risquer l’argent de votre ménage sur le Forex. Pour savoir quelle somme maximale vous pouvez investir sans risque, pensez à prendre en compte :

  • Vos besoins quotidiens (loyers, factures, alimentations…)
  • Vos besoins futurs (Investissement immobiliers, achat d’une voiture, vacances…)
  • Vos dépenses inattendues pour lesquelles il faudra compte une marge sur votre budget.(Perte d’emploi, travaux, problème de santé…)

Une fois que vous aurez déduit l’ensemble de ces frais, l’argent qui restera disponible pourra être, si vous le souhaitez, investi sur le Forex.

Dans le calcul de vos investissements, il faudra également prendre en compte les spreads des brokers et les frais imputés à certains retraits.

 

Les possibilités en fonction du niveau d’investissement :

Bien entendu, la somme que vous investirez au départ sera plus ou moins déterminante pour vos futurs investissements et leur réussite. Voici donc les méthodes à appliquer en fonction de votre capital de départ.

  • Moins de 250€ : Ces dépôts sont généralement les montants minimum demandés par les brokers. Vous devrez préférer la stratégie du Scalping qui, bien qu’étant risquée, est la meilleure manière de faire grossir votre capital. Le Swing trading est également une technique adaptée aux petits comptes.
  • De 1 000 à 5 000€ : C’est la taille moyenne des comptes de trading des investisseurs du Forex. Cette somme permet de minimiser les risques tout en envisageant de bons profits. Là encore, le Swing trading peut s’avérer une bonne stratégie, mais le Day trading est encore plus conseillé.
  • Plus de 5 000€ : Avec un tel investissement, vous pourrez prétendre à appliquer toutes les stratégies possibles puisque vous limiterez fortement les risques. De plus, vous bénéficierez de conseils et de promotions de la part de la plupart des brokers. La méthode à préférer ici est l’investissement à long terme.

Nous vous conseillons l'apport de 5000€ pour profitez d'une bonne expérience de trading et de pouvoir diversifier vos actifs (ce qui limite considérablement le risque de perte importante)

 

Note: 3.79 19 votes

Réalisez vos premiers investissements en ligne :

Vous souhaitez débuter votre expérience du trading en Bourse ? Dans ce cas, il vous suffit de vous inscrire sur une plateforme de trading en ligne en y créant votre compte d’investisseur et en y effectuant votre premier dépôt. Bien entendu, vous y trouverez de nombreuses aides à la décision pour vous accompagner.

Trader dès maintenant !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent