Quel montant pour débuter en bourse ?

L’une des questions les plus fréquentes que se posent les nouveaux investisseurs en Bourse concerne bien entendu le montant à investir. Autrement dit, quel est le montant nécessaire ou idéal pour un tel investissement ? Or, en réalité, la question que vous devez vous poser est avant tout celle du risque pour votre capital et la somme que vous allez investir ne doit pas risquer de vous mettre dans une situation financière compliquée en cas de perte. Car les marchés boursiers sont incertains et donc risqués et vous pouvez y perdre parfois beaucoup d’argent. Voici quelques explications et informations à connaitre avant de décider du montant que vous allez investir.  

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Quel montant pour débuter en bourse ?

Ce qu’il faut savoir à propos de l’évaluation du capital à investir en Bourse :

Les nouveaux investisseurs ont généralement différentes manières d’évaluer le montant nécessaire à leur investissement en Bourse. Le plus souvent, certaines erreurs sont commises comme le fait de ne pas prendre en compte certains frais dont les frais de courtage ou les spreads.

Il est également important de rappeler ici que la réussite en Bourse ne dépend absolument pas du montant investi mais des connaissances et de la stratégie mise en place. L’important étant de réaliser des actions en rapport avec le montant du capital disponible.

Selon les courtiers ou les organismes proposant des produits de placement, un dépôt minimum est souvent requis à l’ouverture d’un compte d’investissement. Mais aucun plafond n’est fixé à la hausse, ce qui ne signifie pas, bien entendu, que vous devez y verser l’intégralité de vos économies.

En définitive et pour décider du montant à investir en Bourse, il faut prendre en compte à la fois les risques encourus et les frais auxquels il faudra faire face dans le cadre d’une activité de trading ou d’investissement.

 

La prise en compte des risques lors du choix du capital à investir en Bourse :

Le premier élément dont nous souhaitons vous parler ici concerne bien entendu les risqués liés à l’investissement en Bourse. Si le cas de figure reste relativement rare, il est possible en effet que vous perdiez l’intégralité de votre investissement à cause d’une chute des marchés ou d’une mauvaise stratégie.

C’est pour cette raison que vous devez y réfléchir à deux fois avant d’injecter de l’argent sur votre compte de Bourse. Pour que vous ayez l’esprit tranquille lors de vos passages d’ordres, l’argent que vous misez ne doit en aucun cas être de l’argent dont vous pourriez avoir besoin. L’enjeu serait ici trop grand et le stress vous ferait prendre quoi qu’il arrive de mauvaises décisions.

Mais alors comment évaluer ce que l’on peut investir et ce que l’on doit conserver ? La réponse à cette question est complexe et va dépendre du profil de chacun, de sa vie personnelle, professionnelle et de ses projets et besoins spécifiques. En effet, il est toujours préférable de conserver une épargne de précaution en cas de coup dur. Si vous avez économisé pendant des années, que vous investissez vos économies en Bourse et que vous perdez tout, vous pourriez faire face à des problèmes conséquents.

C’est la raison pour laquelle beaucoup d’investisseurs en Bourse décident de ne placer qu’une petite partie de leur épargne sur les marchés boursiers.

 

Les risques liés à l’effet de levier pour votre capital en Bourse :

Un autre risque sur lequel nous souhaitons vous informer est celui lié à l’utilisation d’un effet de levier. En effet, si vous investissez en Bourse à l’aide de produits ou instruments spécifiques comme les CFD ou avec le SRD, cet effet de levier vous est vanté comme un moyen d’investir davantage d’argent que ce que vous avez réellement sur votre compte de trading. Ici, vos liquidités ne jouent alors qu’un rôle de couverture. Selon la réglementation en vigueur en Europe, ce levier peut vous permettre d’investir jusqu’à 5 fois le montant dont on dispose. Il peut ainsi être tentant pour un investisseur qui dispose d’un faible capital, d’utiliser ce levier dans l’espoir de générer davantage de revenus sur de petites opérations. Or, comme nous allons le voir ici, ce levier représente en réalité un risque très important et peut vous faire perdre l’intégralité de votre capital très rapidement.

En effet, un effet de levier est en réalité à double tranchant. Il peut en effet multiplier vos gains en cas de bonne prévision mais peut également multiplier vos pertes. Ainsi, une variation minime de 10 du prix de la valeur sur laquelle on investit peut avoir des conséquences dramatiques sur notre portefeuille.

Le danger de l’effet de levier est d’autant plus grand que ce sont souvent les investisseurs disposant d’un faible montant d’investissement en Bourse qui y ont recours. Or, ces traders sont aussi souvent les moins expérimentés et donc les plus enclins à réaliser des opérations perdantes sur les marchés.

 

Prendre en compte l’impact des frais de courtage avant de décider du montant à investir :

Une autre erreur qui est fréquemment commise par les investisseurs qui débutent en Bourse consiste à ne pas prendre en compte les frais de courtage dans le calcul du montant à investir.

En effet et quelle que soit la manière dont vous souhaitez réaliser vos investissements en Bourse (CFD, compte-titres, PEA..), il est normal que votre intermédiaire, courtier ou banque, se rémunère.

En ce qui concerne les placements traditionnels effectués par le biais d’un produit bancaire de placement comme un PEA ou un compte-titres, un ordre de Bourse coûte en moyenne 0.1% du montant investi avec un minimum de 5€ en moyenne. Notons également ici que lorsque vous achetez puis revendez des titres, vous passez en réalité deux ordres et ces frais sont donc facturés deux fois et ce, que votre opération soit gagnante ou perdante.

Si vous passez par une plateforme de trading de CFD, c’est le spread soit une légère différence de cours entre le cours réel et le cours auquel vous allez acheter ou vendre qui est à prendre en compte.

En conclusion, n’investissez jamais en Bourse de l’argent qui vous est nécessaire ni toutes vos économies et pensez à prendre en considération les frais qui viendront s’ajouter à vos opérations.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro