Moderna obtient des résultats encourageants pour son vaccin anti-covid

  •   Le 27/08/2020 à 10h14
  •   HARMANT Adeline

Durant la séance de mercredi, la biotech américaine Moderna, qui avait été remarquée pour sa fulgurante ascension en bourse depuis le début de l’année, a indiqué, lors d’une réunion avec le comité de l’agence américaine de santé publique CDC, que son vaccin expérimental contre le coronavirus venait d’obtenir de nouveaux résultats prometteurs sur un petit échantillon de personnes âgées.

--- Publicité ---
Trader l’action Moderna !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Moderna obtient des résultats encourageants pour son vaccin anti-covid
Droit image : Daniel Paquet

L’un des vaccins les plus avancés contre le covid-19 :

Rappelons que cette nouvelle est d’une grande importance puisque le vaccin dont il est question est actuellement l’un des plus développé et l’un des plus médiatisé parmi plus d’une centaine de projet similaires menés par d’autres entreprises du secteur. Ce dernier a ainsi généré une réponse immunitaire intéressante après avoir été administré à un petit échantillon de personnes âgées comme l’a indiqué la biotech dans son communiqué de presse.

Moderna est une entreprise de biotechnologie qui a été créée en 2009 et qui est devenu populaire cette année dans le cadre de ses recherches sur le coronavirus. La biotech a ainsi testé son vaccin sur trois cohortes de dix personnes, la première étant composée de patients volontaires entre 18 et 55 ans, la deuxième de patients de 56 à 70 ans et la troisième, de personnes de plus de 71 ans qui représente la catégorie la plus à risque pour cette épidémie.

On observe en effet chez les patients testés une production d’anticorps contre le virus et le développement d’un type de globules blancs, les lymphocytes T, après un protocole de deux doses de 100 microgrammes à 28 jours d’intervalle. C’est en tout cas ce qu’indique un comité consultatif d’experts. Ces effets ont été constatés à la fois chez les patients âgés et chez les plus jeunes adultes et à un niveau équivalent ou supérieur que celui que l’on constate habituellement chez les patients ayant contracté le virus et qui en ont guéri.

Une présentation diffusée en direct à la télévision a retransmis hier la présentation de ces données à un comité réuni par les Centers for Disease Control and Prevention soit le centre de contrôle et de prévention des maladies, qui est une agence fédérale américaine.

 

Dans l’attente d’un audit de ces données :

Cependant, ces résultats n’ont pas encore fait l’objet d’un examen par d’autres scientifiques dans le but d’une publication dans une revue médicale.

Il semblerait que ce vaccin soit aussi bien toléré avec une absence d’effet indésirable observé. On sait aussi que Moderna réalise en parallèle un autre essai de phase III et recrute actuellement 30 000 volontaires à cet effet.

Dans la matinée de mercredi, le cours de cette valeur a progressé de 7.8% à 71.44 dollars sur le marché du Nasdaq et la société capitalise ainsi un total de 26.7 milliards de dollars.

Au sujet de Moderna, rappelons que cette biotech a déjà obtenu des résultats positifs en première phase d’essais pour 6 vaccins prophylactiques sur neuf projets en développement clinique. Elle travaille également en oncologie avec Merck, en immuno-oncologie avec Astrazeneca et dans le domaine des maladies cardio-vasculaires.