Métaux : L’or signe un nouveau record au cours du mois d’août

  •   Le 30/08/2020 à 21h28
  •   DEHOUI Lionel

Le monde des affaires vient de clôturer une semaine pas comme les autres. À Paris par exemple, le CAC a signé une chute de 0,26 % tout en restant à plus de 5 000 points. Quant aux États-Unis, Wall Street a enregistré des valeurs nettement en hausse. Il faut dire que la publication des chiffres de l’emploi a également contribué à cette montée effectuée par Wall Street. Toujours dans ce pays, les différentes dépenses des ménages sont également en hausse, dépassant largement les attentes. Du côté des changes, le dollar est en baisse alors que la monnaie européenne a fait une remontée intéressante. Mais la surprise est venue du côté des métaux avec l’or qui a signé un nouveau record sur l’ensemble du mois d’août.

--- Publicité ---
Trader l’or maintenant !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Métaux : L’or signe un nouveau record au cours du mois d’août

Le record mensuel du métal jaune

Presque personne ne s’y attendait. C’est vrai qu’il y avait quelques analyses prévoyant un bond du côté des métaux et particulièrement celui de l’or. Mais ce dernier a carrément surpris en signant un record considérable. En effet, le précieux métal « or » a connu un bond de près de 30 % depuis les premiers jours de l’année. En plus, il se montre déterminé pour terminer le présent mois d’août à plus de 1960 l’once.

Il faut rappeler en effet que le métal jaune avait déjà signé un record en atteignant les 2089,20 dollars l’once en début de mois d’août 2020. Il est considéré comme une valeur refuge sur le marché des métaux. C’est pourquoi les investisseurs achètent de l’or. Mais il ne s’agit pas d’opérations d’achats sans objectif précis. L’objectif est bien connu des spécialistes de ce marché.

 

Le but des investisseurs et les attentes futures

Quand les investisseurs achètent le métal jaune, c’est particulièrement pour couvrir leurs portefeuilles face à une éventuelle dévaluation des différentes monnaies. Cette dévaluation pourrait être le résultat des diverses politiques monétaires ultra-expansionnistes mises en place par les banques centrales. En absence de changements ou d’évènements majeurs, l’or pourrait toutefois continuer avec sa hausse au cours des futurs mois. Ainsi, il sera soutenu par l’évolution positive des anticipations d’inflation. Mais ce n’est pas tout.

Selon les différents analystes les plus influents sur le marché des métaux, la hausse du métal jaune ne sera pas seulement le résultat de la progression des anticipations. En dehors de cela, l’or bénéficiera de la reprise de la demande venant de certains secteurs clés. Il s’agit en occurrence de l’industrie et de la joaillerie sans oublier la demande en provenance des banques centrales. En revanche, la variation des différentes monnaies est aussi intéressante ce vendredi.

 

Les changes en ce vendredi

Du côté des changes, le dollar s’est vu affecté par la perspective de taux bas sur plusieurs années. Il descend alors de 0,76 % devant un panier de devises de référence incluant l’euro. Celui-ci revient au-dessus de 1,19 dollar (+0,69 %). Quant au yen, il grimpe de 1,15 % devant le dollar à raison d’un dollar pour 105,32 yens. Soit son plus haut depuis plus d’une semaine. C’est ainsi que les monnaies ont évolué en cette fin de semaine.