Les différents marchés boursiers

L’organisation de la Bourse était jusqu’à il y a peu de temps, plutôt complexe pour les néophytes puisqu’elle était divisée en plusieurs types de marchés boursiers. Depuis 2005, cette organisation a heureusement changé, simplifiant de manière très importante la compréhension et la recherche d’informations pour les investisseurs néophytes. Nous allons ici vous détailler les différents marchés boursiers actuels et les anciens marchés boursiers, utiles pour la recherche d’informations antérieure à l’année 2005.  

Trader sur les marchés boursiers !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les différents marchés boursiers

Le marché NYSE-EURONEXT Paris et l’Eurolist :

Abordons tout d’abord les marchés boursiers tels qu’on les connaît à l’heure actuelle. En effet, depuis l’année 2005, l’ensemble des entreprises cotées dans le monde le sont sur le marché NYSE-EURONEXT.

Au départ, le marché NYSE et le marché EURONEXT étaient deux places financières distinctes, la première concernant le marché américain et la seconde le marché européen.

Le NYSE est en réalité le New-York Stock Exchange qui est le principal marché américain, et ne concerne que les titres des Etats-Unis. Quant à l’EURONEXT, il correspond au marché européen et intègre les bourses de Paris, Amsterdam, Lisbonne, Porto, Bruxelles et Londres.

La fusion de ces deux grands marchés a permis de créer la plus grande place financière au monde et de gérer en un seul et même endroit aussi bien les indices européens que les indices américains, bien que chacune des Bourses concernées conserve une filiale personnelle.

L’Eurolist est le marché boursier dans lequel toutes les sociétés cotées à la Bourse de Paris sont référencées. On y distingue trois grandes catégories de sociétés en fonction de leur niveau de capitalisation boursière. Cet Eurolist se divise en deux groupes principaux, l’un concernant les sociétés de la zone Euro, et l’autre, les sociétés internationales.

 

Les marchés boursiers tels qu’on les connaissait avant 2005 :

Avant l’année 2005, au cours de laquelle les marchés boursiers ont été regroupés, on rangeait les sociétés cotées en bourse dans différents marchés en fonction de leur capitalisation. On distinguait alors cinq marchés Boursiers différents dont voici le détail :

 

Le premier marché

Il s’agissait du marché Boursier le plus important, puisqu’il regroupait les sociétés ayant la plus forte capitalisation boursière. Ce grand marché comprenait le marché mensuel et le marché au comptant.  Le marché à règlement mensuel est un marché à terme sur lequel les paiements des actifs était effectué en fin de mois. Il donnait la possibilité aux acheteurs de payer plus tard leurs titres. Quant au marché au comptant, comme son nom l’indique, il impliquait un paiement immédiat mais avec des volumes d’échange plus faibles. Pour être cotées sur le Premier marché, les sociétés devaient vendre plus de 25% de leur capital aux investisseurs.

 

Le second marché

Le second marché a été quant à lui créé en 1983 et correspondait aux entreprises de tailles plus modestes, soit aux moyennes entreprises. Pour y accéder, les sociétés cotées devaient vendre plus de 10% de leur capital sous la forme d’actions en Bourse. Cette fois-ci, il n’existait pas de marché différé et les achats étaient payés au comptant.

 

Le nouveau marché

Plus de 10 ans après la création du second marché, soit en 1996, fut créé le nouveau marché. Ce marché concernait une autre forme de sociétés considérées comme présentant un potentiel de développement intéressant et regroupait alors beaucoup de sociétés technologiques. Avec une volatilité très forte, ce nouveau marché était idéal pour les investisseurs désirant spéculer sur l’évolution des cours des actifs et pour les fonds d’investissement. Là encore, les achats étaient payés au comptant.

 

Le marché libre

C’est le dernier marché libre également créé en 1996 et qui concernait cette fois les petites entreprises. Bien entendu, les transactions qui y étaient réalisées étaient très faibles et aussi réglées au comptant.

 

Les principaux marchés boursiers européens :

Intéressons-nous maintenant aux grands marchés boursiers du monde actuels afin de parfaire vos connaissances et connaitre toutes les grandes places financières actuelles. Commençons ici par les grands marchés boursiers européens :

Le London Stock Exchange qui est l’une deux plus grandes places financières au monde et la première place financière en Europe. La Bourse de Londres existe depuis le 19ème siècle et est la quatrième place financière mondiale en termes de capitalisation boursière totale soit avant le marché Euronext.  Elle est composée de plusieurs compartiments avec le Main Market qui est le compartiment principal.  C’est le Domestic Equity Market qui est en charge de la cotation des actions de ce marché. On y trouve ensuite les compartiments Alternative Investment Market et le Gilt Edged and Fixed Interest Market. L’indice boursier de référence de ce marché londonien est le FTSE 100 que l’on connait aussi sou le nom de Footsie et qui a été créé en 1984 et qui tient compte des 100 premières capitalisations boursières du marché anglais.

Le NYSE Euronext qui est le marché de référence pour l’Europe et qui existe depuis le 22 septembre 2000 suite à la fusion des entreprises qui géraient les marchés des bourses de Paris, de Bruxelles et d’Amsterdam. Il s’agit donc d’un groupement de marchés financiers qui a fusionné avec le NYSE en 2007. Les principaux indices boursiers d’origine rattachés au NYSE Euronext sont le BEL20, le CAC40, l’AEX et le PSI 20. NYSE Euronext gère lui-même le système central de cotation de ses valeurs. Il établit les règles relatives à l’organisation globale du marché et à la chambre de compensation. Enfin, ce groupe est en charge de la transparence du marché et est capable d’intervenir pour interrompre une cotation lors d’irrégularités ou de spéculations injustifiées.

La Bourse de Francfort qui est un autre marché important et dont l’opérateur de marché est la Deutsche Boerse. Cette place boursière comprend plus de 300 membres habilités. On y retrouve les sociétés réparties sur plusieurs segments de marché selon leur capitalisation boursière. Les principaux compartiments de cette Bourse de Francfort sont le Prime Standard, le General Standard et l’Entry Standard. L’indice boursier de référence de ce marché est le DAX qui a été créé en 1988 et qui connait différentes déclinaisons selon le secteur concerné.

La Bourse de Madrid qui est la quatrième plus grande place financière en Europe en termes de capitalisation boursière mais aussi de volume de transaction. Son indice boursier de référence est ici l’Ibex 30 qui est un indice pondéré reprenant les 35 valeurs espagnoles les plus liquides et représente les entreprises dont la capitalisation boursière est la plus importante. On trouve là encore plusieurs compartiments de marché selon la capitalisation des sociétés avec un segment spécifique appelé MAB qui a été créé en 2008 pour les petites et moyennes entreprises.

 

Les principaux marchés boursiers internationaux :

Passons maintenant aux marchés boursiers du monde entier avec les principales places financières internationales que vous devez connaitre.

Le marché de New-York qui capitalise 19 223 milliards de dollars et qui est la première place boursière au monde avec 5marchés dont le NYSE ou New York Stock Exchange qui est le plus important. Cette bourse a été créée en 1972 et est aujourd’hui le principal marché d’actions dans le monde. Les autres marchés de cette place boursière sont l’AMEX pour les petites capitalisations, l’ARCA pour les produits dérivés, l’ARCA Edge et le LIFFE US qui est l’équivalent du SRD en Europe.

Le marché NASDAQ avec une capitalisation de plus de 6 831 milliards de dollars. Il s’agit de la deuxième place financière au monde et on y trouve quelques-uns des titres des plus grandes entreprises mondiales comme Google, Apple ou Amazon. Le NASDAQ a été créé en 1971 avec les entreprises trop petites pour le NYSE et a fusionné en 2008 avec OMX qui regroupait 7 pays d’Europe du Nord. Le NASDAQ dispose de son propre indice boursier de référence mais n’a plus de lieu physique de cotation.

Le marché boursier de Tokyo qui capitalise plus de 4 485 milliards de dollars et qui est la plus grande bourse asiatique et japonaise mais aussi la plus vieille du continent puisqu’elle a été créée en 1878. On y retrouve aujourd’hui la cotation de plus de 2 000 sociétés et le système de cotation à la criée y a été abandonné de manière définitive en 1999. Cependant, elle possède toujours une place physique.

Le marché boursier de Shanghai avec une capitalisation de près de 3 986 milliards de dollars. Il s’agit de la première place financière de Chine en termes de capitalisation mais aussi de la plus récente puisqu’elle a été créée en 1990 par le gouvernement chinois. Depuis sa création, cette place boursière a connu une très forte expansion.

Le marché de Hong Kong avec une capitalisation boursière de l’ordre de 3 325 milliards de dollars et qui était auparavant la plus grande bourse de Chine. La bourse de Hong-Kong présente également une autre particularité puisqu’il s’agit d’une des rares places financières à être totalement ouverte au public.

Le marché Euronext avec une capitalisation de près de 3 321 milliards de dollars qui est ainsi la deuxième place financière européenne et qui regroupe comme nous l’avons vu plus haut les places financières de Paris, Lisbonne, Bruxelles et Amsterdam qui se sont rapprochées du NYSE afin de créer en 2007 le NYSE Euronext qui est la plus grande entreprise de marchés financiers au monde.

Comme vous venez de le voir, les places financières les plus importantes du monde sont des marchés que vous devez impérativement connaitre avant de vous lance dans la spéculation boursière en ligne. Il est en effet possible de trader sur tous ces marchés financiers depuis toutes les plateformes de trading des brokers actuels que ce soit sur les actions de ces marchés ou sur leurs indices boursiers de référence grâce aux CFD ou contrats sur la différence qui vous y sont proposés.

Commencer à trader sur les différents marchés boursiers :

Grâce au développement des plateformes de trading en ligne, les marchés boursiers sont désormais accessibles aux particuliers. Des outils spécifiquement conçus pour permettre de spéculer sur le cours des actifs de ces marchés tant à la hausse qu’à la baisse y sont proposés.

Trader sur les marchés boursiers !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent
Note: 4.19 21 votes