Marché : le CAC 40 proche des 5.040 points

  •   Le 13/08/2020 à 01h47
  •   DEHOUI Lionel

La Bourse de Paris se montre résistante au matin de ce mercredi 12 août 2020 en s’installant très légèrement dans le vert, sur fond de la publication d’une colossale dégradation de l’économie britannique au cours du deuxième trimestre 2020. En effet, le PIB de la Grande-Bretagne a réalisé un plongeon de 20,4 % en volume. Ce qui vient tout juste après une chute de 2,2 % enregistrée au cours des trois premiers mois de 2020. Ces différents chiffres sont donnés par l’office national de statistiques dans ses toutes premières estimations divulguées ce matin.

--- Publicité ---
Trader le CAC 40 !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Marché : le CAC 40 proche des 5.040 points

Le CAC 40 et l’analyse de Kiplink

Malgré les difficultés, l’indice CAC 40 réalise une progression de 0,1 % et s’affiche ainsi à l’orée des 5.040 points. Une progression qui a tout de suite fait l’objet de commentaire par les équipes de Kiplink. Pour elles, graphiquement parlant, cette montée pourrait trouver un deuxième point d’appui exactement à 5.050 points. Ce qu’il fera sûrement avant de stagner sur le haut de ce fameux canal haussier à 60 jours entre 5.050 points et 5.090 points.

Les équipes de Kiplink rajoutent qu’il paraît difficile de réussir dans l’immédiat à effectuer le dépassement de ce niveau de résistance. Concernant les statistiques de ce jour, la production industrielle de la Grande-Bretagne a dévissé de 16,9 % durant le deuxième trimestre de 2020, comparativement au premier. Selon les chiffres de l’office national de statistiques, elle est accompagnée d’une contraction de 20,2 % de la production manufacturière proprement dite. Mais qu’en est-il de l’indice de production ?

 

D’autres chiffres de l’office et la prévision des économistes

L’office national de statistiques a également fait une estimation de l’indice de production. Ce dernier est ressorti en hausse de 9,3 % à l’issue du mois de juin comparativement à sa valeur en mai. Aussi, la production manufacturière est en hausse de 11 %. Soulignons qu’en février 2020, le même indice s’est montré en dessous de 11,6 %. En ce qui concerne la balance commerciale du même pays, elle fait ressortir un excédent à hauteur de 8,6 milliards de livres sterling au T2-2020.

Il s’agit là d’un montant en amélioration de 8,6 milliards comparativement aux trois derniers mois du premier semestre 2020. C’est bien là ce que l’office national de statistiques a affiché ce mercredi 12 août 2020. En revanche, la publication des prix à la consommation pour le compte du mois de juillet doit être effectuée cet après-midi aux États-Unis.

 

L’analyse d’Aurel BGC et le groupe Claranova

À en croire le jugement d’Aurel BGC, les investisseurs devraient donner plus d’importance aux différentes statistiques d’activité. Cependant, les statistiques d’activité et l’indice de la confiance des consommateurs seront publiés en fin de semaine. Aurel BGC estime ainsi que l’inflation n’est pas toujours prise comme un problème sérieux aux États-Unis.

Du côté des valeurs, la firme Claranova a fait savoir dans la soirée d’hier qu’elle a clôturé son exercice 2019-2020. Ce qui s’est fait avec un chiffre d’affaires consolidé de 409 ME, soit une augmentation de 56 % vis-à-vis de l’exercice précédent. Ce chiffre prend en compte 20 % de croissance en organique. Son chiffre d’affaires pour le 4e trimestre de l’exercice 2019-2020 est de 101 ME, soit une hausse de 52 % avec 34 % en croissance organique.