Marché financier : Vivendi et Amber poursuivent le rachat des actions de Lagardère

  •   Le 21/07/2020 à 12h25
  •   DEHOUI Lionel

La situation des différentes entreprises préoccupe particulièrement les investisseurs en ce début de semaine. Une semaine qui sera sans aucun doute animée par la saison des résultats des différentes sociétés. Il est vrai que cette fameuse saison a déjà commencé depuis la semaine dernière. Renault s’est prêté à cet exercice ce lundi alors que d’autres groupes comme Vivendi ou encore Amber sont occupés sur un autre front.

Trader l'action Lagardère !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Marché financier : Vivendi et Amber poursuivent le rachat des actions de Lagardère
Droit image : Laurent Grassin - Flickr

Des rachats d’actions Lagardère

En effet, les groupes Amber et Vivendi continuent d’acheter les actions du groupe Lagardère. Le fonds activiste et le géant des médias disposent à eux seuls un total de 40 % du capital de Lagardère. Cette dernière est spécialement reconnue pour ses activités dans l’édition et les magasins se trouvant dans les zones de transport. En ce qui concerne le groupe Vivendi, il dépassait le seuil des 20 % du capital de Lagardère depuis le 9 juillet 2020.

La part de Vivendi atteignait 21,19 % d’actions avec 16,01 % des droits de vote. Ces différents chiffres sont ceux communiqués par l’Autorité des Marchés Financiers. Par contre, il faut savoir que la société cible possède deux activités principales. Il s’agit dans un premier temps de l’édition des manuels scolaires ainsi que des livres grand public. La société s’occupe aussi de l’exploitation d’un réseau de 4.800 magasins situés dans les gares, les aéroports et les stations de métro.

 

La situation de Vivendi

Les dirigeants du groupe Vivendi n’ont pas manqué de donner des justifications pour leur investissement. Ils parlent d’un placement financier qui se fera à long terme et sera une preuve de la confiance de Vivendi dans les perspectives de cette société française. Vivendi compte en effet sur les positions de leadership international de Lagardère dans l’ensemble de ses métiers fondamentaux. Cette société reste tout de même sous le contrôle de l’homme d’affaires Arnaud Lagardère.

Par ailleurs, le groupe dirigé par Vincent Bolloré compte soumettre une demande en vue de sa nomination au sein du Conseil de surveillance de Lagardère. Ce qui fait suite à la prise de participation de 25 % de Bernard Arnault au sein du capital de la holding personnelle du patron de Lagardère. Il s’agit ici de Lagardère Capital & Management comme annoncée le 25 mai de cette même année.

Remarque : Notons néanmoins que LC&M possède seulement 7,26 % du capital de Lagardère ainsi que 10,93 % des droits de vote. Toutefois, le statut de commandite de Lagardère SCA facilite la gestion de la société par le gérant Arnaud Lagardère. Selon les analyses, le cours de la société Lagardère est en chute de 39 % depuis une année.

 

La situation d’Amber Capital

Aussi, le fonds de contestation de la gérance de la commandite Amber Capital a procédé lui aussi à une augmentation de sa participation dans Lagardère. À la date du 10 juillet dernier, il dépassait officiellement le seuil des 15 % du capital avec plus de 19,93 % d’actions et 15,06 % des droits de vote.

Par contre, le fonds AHL Partners avait une position « vendeuse nette » selon l’annonce du 25 mai 2020. Ce qui équivaut à 0,49 % des actions du groupe médiatique. C’est la même situation pour Portsea Asset Management qui en est à 0,41 % depuis le 26 mai dernier.