LVMH : Stimulation des ventes au T1-2021 par une exceptionnelle croissance de Louis Vuitton

  •   Le 18/04/2021 à 18h38
  •   DEHOUI Lionel

L’exercice 2021 est en cours avec la clôture récente de son premier trimestre. Avant la tenue de l’Assemblée Générale mixte du groupe LVMH, celui-ci s’est appesanti à faire un point partiel de son activité sur ces trois premiers mois. Voici l’essentiel à retenir sur l’activité de LVMH au T1.

--- Annonce ---
Trader l'action LVMH !
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
LVMH : Stimulation des ventes au T1-2021 par une exceptionnelle croissance de Louis Vuitton
Droit image : 663highland / CC BY-SA

Croissance significative et rapide du chiffre d’affaires

C’est une nouvelle qui fait écho au sein de l’équipe dirigeante de la grande société LVMH. Le chiffre d’affaires du géant groupe français a été influencé par l’envolée des ventes de Dior et de Louis Vuitton. En effet, le CA réalisé par le groupe de Luxe a fortement augmenté au premier trimestre 2021. Une progression réalisée sur un marché où de nouvelles dispositions de confinement ont été adoptées pour maîtriser l’évolution de la pandémie.

L’évolution de l’activité du groupe français dépend de ses 70 marques dont il détient la gestion. Il détient les marques les plus en vue, allant des cosmétiques Guerlain au champagne Moet & Chandon. À l’issue du T1-2021, le chiffre d’affaires global de LVMH renoue avec la croissance sur fond de rythme nettement plus rapide que les prévisions des analystes.

 

Hausse exceptionnelle des ventes

Il y a eu augmentation de 30 % des ventes du groupe de luxe français LVMH en données organiques sur la période considérée. Autrement dit, cette hausse est réalisée à taux de changes et périmètre constants. Ce qui a presque doublé le niveau du consensus communiqué par l’analyste UBS et qui tablait sur une augmentation de 17 %. L’année dernière a été celle de repli de l’activité de LVMH en raison de la pandémie.

La crise sanitaire avait en effet obligé les magasins à fermer et entraîné le gel des activités dans le secteur touristique à l’international. Les clients ont donc recouru à l’internet pour effectuer davantage des achats en ligne. Parallèlement, certains magasins ont rouvert au printemps dernier dans des marchés importants comme celui de la Chine. Il en résulte une forte reprise de l’activité du groupe dans cette partie du monde.

Note : Pour preuve, les ventes asiatiques ont monté de 86 % comparativement à leur niveau au cours de l’exercice précédent. Mais ce chiffre ne tient pas compte du marché japonais. Sur cette même période, le continent européen enregistre une contraction de 9 % en matière de ventes.

 

État des différentes divisions de LVMH

Près de la moitié des revenus du groupe de luxe LVMH proviennent de sa division mode et maroquinerie. Cette partie de son activité a enregistré une nette ascension de 52 % en matière de ventes en données organiques sur les trois premiers mois de 2021. Ce qui fait environ le double de la moyenne prévue par les analystes (hausse de 27 %).

En outre, cette période a été marquée par le lancement de nouveaux produits par la marque Louis Vuitton, l’une des meilleures marques de sacs à main. Les ventes de cette marque ont fortement augmenté à l’issue de ce trimestre.

En ce qui concerne la division « montres et joaillerie », qui a bénéficié de la consolidation de Tiffany, les ventes ressortent en forte hausse de 138 %. Les acquisitions et les effets de change sont comptabilisés dans ce pourcentage. Par contre, les mesures de restriction de voyage continuent de mettre l’activité duty free de LVMH (dans les aéroports) en difficulté.