LUCIBEL : le chiffre d’affaires 2020 en baisse à cause de la crise sanitaire

  •   Le 02/02/2021 à 03h23
  •   DEHOUI Lionel

Après un fort démarrage de son activité en début d’année 2020, le groupe Lucibel a vu celle-ci décroître progressivement. En effet, la crise sanitaire a contraint l’entreprise à reporter ces projets en cours pour l’année prochaine. En conséquence, son chiffre d’affaires a fait état d’un grand recul.

LUCIBEL : le chiffre d’affaires 2020 en baisse à cause de la crise sanitaire

La crise sanitaire a impacté le chiffre d’affaires 2020 de Lucibel 

Le groupe français Lucibel avait démarré l’année 2020 en beauté. Ce début très prometteur était marqué par une croissance de 56 % de l’activité à fin février 2020 par rapport à fin février 2019. Cependant, l’avènement de la pandémie du coronavirus a contraint l’entreprise à un ralentissement de ses activités.

En effet, les deux premiers mois de confinement ont provoqué un arrêt complet de l’activité. Par conséquent, les revenus du groupe ont connu une chute. Ainsi, pour son exercice 2020, Lucibel SA, exerçant sur les marchés tertiaires, a enregistré une baisse de 15 % de son chiffre d’affaires par rapport à 2019.

Ce repli est notamment dû à la crise sanitaire qui a ralenti le rythme de déploiement des projets en cours et entraîné le report de certains projets.

 

Les filiales du groupe en recul pour l’activité 2020

Les conséquences de la crise sanitaire n’ont pas épargné l’activité des filiales de Lucibel. Cependant, certaines d’entre elles ont pu réaliser de belles performances en dépit de la pandémie. C’est le cas de Lucibel Paris qui est chargée de la commercialisation des solutions cosmétiques à destination des particuliers.

En réalité, l’entreprise réalise ce commerce par l’intermédiaire de participations à des salons et par des ventes à domicile. Pour son exercice 2020, elle a connu une évolution de son mode de commercialisation en présentant les produits de façon virtuelle. Ainsi, la société a réussi à préserver son chiffre d’affaires. Ce dernier a atteint 87 % de celui enregistré au cours de l’exercice 2019.

En revanche, Lorenz Light Technic n’a pas enregistré un meilleur CA. Il s’agit de la filiale du groupe qui mène essentiellement ses activités dans le secteur de la grande distribution. Pendant le premier confinement, l’entreprise a été contrainte de marquer un arrêt total de son activité. Ceci est dû au fait que les projets prévus pendant cette période dans les surfaces de vente ont dû être reportés systématiquement.   

En septembre 2020, les acteurs du secteur étaient dans l’obligation de donner la priorité à la construction et à l’aménagement de points de retrait afin de satisfaire la forte demande de leur clientèle. Ceci a entraîné un report des investissements liés à l’éclairage des points de vente à l’année 2021. Cette situation a eu un impact direct sur le chiffre d’affaires de Lorenz Light Technic.

 

Les perspectives de Lucibel pour 2021

Le rebond de l’activité en 2021 dépendra de l’évolution de la situation sanitaire. Cependant, Lucibel pourrait afficher de belles perspectives pour cette nouvelle année. En effet, le groupe compte sur le domaine très prometteur du LiFi sur lequel il est pionnier. Il faut souligner que le LiFi désigne une technologie qui permet d’accéder à Internet par la lumière.

Au cours de l’année 2020, l’entreprise a réalisé des avancées significatives dans ce domaine. Celles-ci reposent notamment sur les aspects de normalisation et de maturité du marché. Aussi, le groupe français dispose d’une forte notoriété et d’une grande expertise sur le plan technologique. Il possède donc une bonne position qui lui permettra de capter une partie significative de la valeur qui sera créée autour du LiFi.