Les prévisions de la BCE pour 2021 maintenues malgré les mesures de restriction

  •   Le 14/01/2021 à 06h11
  •   DEHOUI Lionel

L’économie de la zone euro a été secouée l’année dernière par la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus. Dans l’objectif de permettre à l’économie européenne de retrouver une meilleure croissance, la BCE a établi de nouvelles prévisions pour 2021. Alors que ces projections pourraient être menacées par la recrudescence de l’épidémie, Christine Lagarde a annoncé, ce mercredi, un maintien des objectifs de l’institution pour cette année.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les prévisions de la BCE pour 2021 maintenues malgré les mesures de restriction

Un rebond espéré pour l’économie européenne cette année

En 2020, la pandémie liée au coronavirus a largement perturbé les activités économiques en Europe. Ce qui a entraîné un plongeon de l’économie dans la zone euro. Pour cette année, l’économie européenne est promise à un rebond. C’est en effet ce qui ressort des dernières prévisions faites par la Banque Centrale Européenne (BCE).

Le 10 décembre dernier, les projections effectuées par l’institution pour l’année 2021 prévoient une croissance de 3,9 % du PIB de la zone euro. Lors de la présentation de ses nouvelles prévisions, la BCE avait mentionné que celles-ci étaient supposées à une atteinte des niveaux suffisants d’immunité collective avant la fin de cette année.

Toutefois, la réalisation effective desdites prévisions n’est pas encore certaine. La recrudescence de la pandémie en Europe a occasionné la résurgence des cas de contaminations dans plusieurs pays. Pour faire face à cette situation, ceux-ci ont dû durcir les mesures de restriction mises en place.

À cela, s’ajoute une lenteur de la campagne de vaccination dans certains pays européens. Ainsi, ces différents évènements risquent de compromettre les objectifs de la banque centrale européenne. Malgré cela, l’institution maintient quand même ses prévisions comme précédemment annoncées. C’est ce qu’a affirmé, ce mercredi, Christine Lagarde, la présidente de la BCE.

 

Les conditions nécessaires à la réalisation des prévisions de la BCE

En évoquant le maintien des prévisions de la BCE, malgré la situation sanitaire, Christine Lagarde n’a pas manqué de préciser les conditions nécessaires à sa réalisation. En effet, selon elle, un rebond de l’économie européenne en 2021 est conditionné par une levée des mesures de restriction visant à freiner la pandémie du Covid 19, d’ici la fin du mois de mars prochain.

Aussi, la présidente de la BCE a déclaré qu’une accélération de la distribution des vaccins pourrait favoriser l’atteinte des objectifs prévus par l’institution pour 2021. Par ailleurs, Madame Lagarde reste optimiste pour la réalisation des prévisions de la banque, malgré la tournure que prend aujourd’hui la pandémie en Europe.

En effet, au cours de la conférence accordée à Reuters, Christine Lagarde a estimé que les nouvelles projections faites en décembre dernier sont encore très clairement plausibles. Elle précise également que les prévisions ont été élaborées sur la base des mesures de confinement jusqu’à la fin du premier trimestre 2021.

 

La BCE n’exclut pas des facteurs de risque

Si un grand espoir est placé à la possibilité de voir se réaliser les prévisions de la BCE, des facteurs de risque sont également à prendre en compte. Sur ce point, Christine Lagarde a évoqué que le fait que le début des campagnes vaccinales ait été laborieux constitue un facteur de risque à surveiller avec intérêt.

De plus, elle a expliqué qu’un autre motif d’inquiétude serait lié au fait que les États membres de l’Union européenne manifestent encore le besoin d’adopter des mesures de confinement après la fin du mois de mars. À ceci, la présidente de la BCE ajoute une éventualité de voir les programmes de vaccination avancés au ralenti.