Les Bourses européennes dopées par une pluie de bonnes nouvelles

  •   Le 30/12/2020 à 11h52
  •   DEHOUI Lionel

Un trio de bonnes nouvelles a propulsé les Bourses européennes ce lundi. Elles ont clôturé en nette hausse. Les investisseurs sont particulièrement motivés par lesdites nouvelles. Voici un aperçu sur les mouvements des marchés européens ce 28 décembre.

Les Bourses européennes dopées par une pluie de bonnes nouvelles

La saga des indices européens

Après l’ouverture des séances en ce début de semaine, trois grosses nouvelles ont particulièrement marqué la journée du lundi. D’abord, le président des États-Unis, Donald Trump, a accepté de signer un ensemble de mesures budgétaires de 2.300 milliards de dollars, soit 1.880 milliards d’euros.

Ensuite, il y a la nouvelle selon laquelle Londres et Bruxelles seraient parvenus à un accord sur l’après-Brexit. Enfin, le continent européen a accueilli ses premières vaccinations contre le Covid-19. En conséquence, les indices ont connu de belles hausses.

Ainsi, à la Bourse de Paris, le CAC 40 a grimpé de 1,2 % à 5.588,38 points. Au cours de la séance, l’indice est même parvenu à dépasser le seuil des 5 600 points, une performance qu’il n’a plus réalisée depuis le 4 décembre. Du côté de Francfort, le Dax a affiché une progression de 1,49 % à 13.818,65 points. Quant à Londres, les marchés sont demeurés fermés à cause du « Boxing Day ».

Parmi les autres indices, l’EuroStoxx 50 a évolué de 0,91 %. Pour sa part, le Stoxx 600 a pris 0,66 %. De son côté, le FTSEurofirst 300 a progressé de 0,72 %. D’ailleurs, il convient de noter que ce record du Stoxx 600 est sa meilleure clôture depuis la date du 26 février.

 

Les bonnes nouvelles impactent également la Bourse de Wall Street

Après l’Europe, Wall Street a aussi enregistré quelques progressions au moment de la clôture. Ainsi, le Dow Jones a évolué de 0,78 %. Quant au Standard & Poor’s 500, il a pris 0,84 %. Le Nasdaq Composite s’est également illustré sur le marché avec un gain de 0,77 %. De plus, il faut souligner que chacun de ces indices a touché des records dès l’ouverture.

En effet, après avoir critiqué les textes budgétaires que le congrès a voté, Donald Trump a fait un revirement inattendu en les ratifiant ce dimanche soir. Les investisseurs ont applaudi ce geste, car des millions d’Américains ne seront plus privés d’aides et le risque d’un « shutdown » est désormais écarté. Aussi, les bureaux publics fédéraux n’auront plus besoin de fermer les portes à cause du manque de financement.

Par ailleurs, la hausse des marchés a également été le fruit du compromis trouvé finalement par Bruxelles et Londres sur le sujet de l’après-Brexit. Aussi, les campagnes de vaccination contre le coronavirus ont déjà commencé dans plusieurs pays de l’Union européenne.

 

Du côté des valeurs

Ce lundi, presque tous les grands secteurs européens ont terminé leur journée dans le vert. Ceux qui ont clôturé la séance dans le rouge sont d’une part les banques (-0,37 %), frappées par le recul des rendements obligataires, ainsi que les matières premières (-0,27 %).

En Europe, le lancement des campagnes de vaccination a propulsé les compagnies du secteur aérien. Les investisseurs sont convaincus que cela représente un signal pour un retour à la normale des activités. Ainsi, Lufthansa a grimpé de 5,22 % et Air-France-KLM a progressé de 3,15 %.

À Francfort, c’est Delivery Hero qui est la vedette du jour. Spécialisé dans la livraison des repas, le titre a en effet, progressé de 9,12 %.